AccueilCinéma

MI 7 : pour l'actrice Leah Remini, la crise de nerfs de Tom Cruise est une "mise en scène"

Publié le

par Manon Marcillat

(© Paramount)

L'actrice et ex-membre de la Scientologie dénonce une "diatribe psychotique" orchestrée par la secte.

La semaine dernière, un enregistrement audio en direct du plateau de Mission impossible 7 faisait sensation. On y entendait Tom Cruise humilier deux techniciens "pas très Covid" qui ne respectaient pas les gestes barrières.

Acteur et producteur de la franchise depuis 1996, il est impliqué financièrement dans ce tournage aux cascades les plus onéreuses du 7e art, mais également responsable de la sécurité de l’équipe. Toute l’industrie semblait alors s’accorder sur un craquage justifié sur le fond mais démesuré sur la forme. 

Tous sauf Leah Remini, actrice et ancienne membre active de l’Église de scientologie, désormais à la tête de la série documentaire Scientology and the Aftermath sur les dessous de la secte. Dans une longue lettre ouverte publiée sur The Underground Bunker, un blog spécialisé dans les dérives de la Scientologie, l’actrice dénonce une "diatribe psychotique" totalement mise en scène.

En préambule, Leah Remini rappelle que la Scientologie ne croit pas aux maladies ni aux virus qui sont pour elle transmis uniquement par les personnes qu’elle qualifie de "suppressives" ou de "Potential Trouble Source", c’est-à-dire quiconque expose la Scientologie. "La réaction de Tom montre bien sa véritable personnalité. C'est une personne violente. J’en ai été le témoin et la récipiendaire à un niveau moindre, mais son ex, ses employés et ses amis m’ont raconté des abus similaires. Ceci est le véritable Tom", écrit l’actrice.

Avant de poursuivre ainsi : "Tom ne se soucie pas des familles de son équipe : ce n’est que de la publicité. Je parie que cette diatribe été écrite en avance et que c’est son assistant à la Scientologie qui l’a enregistrée et diffusée intentionnellement. Entendre un acteur aussi riche et puissant s’adresser à son équipe de cette façon est signe de faiblesse et témoigne d’une personnalité profondément névrosée. […] Nombreux sont ceux qui savent que ce n’est que de la publicité. Ils connaissent Tom et savent en quoi il croit véritablement. Tom croit en la destruction de la famille si un membre décide de quitter la Scientologie. Tom appartient à un culte qui interdit aux victimes de pédophilie de porter plainte, Tom appartient à un culte qui interdit aux victimes de viol de rapporter les crimes et les abus qu’elles ont subis."

Pour Remini, les personnes qui sont actuellement autorisées à tourner malgré la situation sanitaire travaillent dans le strict respect des gestes barrières et en connaissent les consignes par cœur. "Tom Cruise ne dicte pas la façon dont les films doivent être tournés, même s’il semble le penser. Cette crise de nerfs confirme seulement ce que beaucoup de gens qui connaissent Tom ou ont travaillé avec lui savent déjà : c'est un dictateur abusif comme son gourou lui a appris à être."

Elle conclut sa lettre ouverte ainsi : "Enfin, la Scientologie est tellement manipulatrice et abusive qu’elle pense que ce ton est celui de la victoire et que cette fuite va donc servir la réputation de Tom. Imaginez si ça avait été une femme, on l’aurait immédiatement qualifiée de folle."

L’Église de scientologie a répondu à Leah Remini dans un communiqué, qualifiant l’actrice de "source non fiable qui attaque la Scientologie pour l’argent, comme elle l’a elle-même admis". Les tensions en plateau auraient néanmoins poussé cinq personnes à démissionner et toute l’équipe serait donc partie en vacances de façon anticipée. 

À voir aussi sur konbini :