AccueilCinéma

Mila Kunis est bouleversante dans le trailer de Four Good Days

Publié le

par Lucille Bion

L’actrice américaine est irreconnaissable.

On avait laissé Mila Kunis au cinéma avec L’Espion qui m’a larguée en 2018, mais la voici de retour dans un tout autre registre. Vedette du That '70s Show dont elle a endossé le rôle de Jackie pendant près d’une décennie, elle s’est par la suite illustrée dans des comédies légères et romantiques, dont l’iconique Sexe entre amis avec Justin Timberlake. 

Cette fois, elle se glisse dans la peau de Molly, une trentenaire accro à la drogue pour Four Good Days. Ce nouveau film de Rodrigo Garcia s’inspire d’une histoire vraie, qui a été relatée en 2016 par le journaliste Eli Saslow dans The Washington Post. Intitulé "How’s Amanda? A Story of Truth, Lies and an American Addiction", cet article revient sur le quotidien d’Amanda, une toxicomane qui est retournée vivre chez sa mère Libby.

Dans le film, cette dernière sera incarnée par Glenn Close, aperçue dernièrement dans Une ode américaine sur Netflix. À leurs côtés, on retrouvera Stephen Root, Chad Lindberg, Rebecca Field, Joshua Leonard et Michael Hyatt au casting. Personnages secondaires, ils n’arrivent pas à la cheville des deux têtes d’affiche déchirantes.

Dans le premier trailer, Mila Kunis s’illustre, méconnaissable, dans son désespoir : visage abîmé, maigre et cheveux décolorés. Ces premières images laissent déjà deviner une prestation émouvante :

Par bien des aspects, le film écrit et réalisé par Rodrigo Garcia fait penser à My Beautiful Boy, dans lequel Timothée Chalamet luttait contre son addiction à la meth sous les yeux de son père, joué par Steve Carell. Là encore, Felix van Groeningen adaptait l’histoire autobiographique de David Sheff, Beautiful Boy: A Father’s Journey Through His Son’s Addiction, publiée en 2008. Ce combat du père qui tente de sauver son fils fait écho à ce nouveau projet.

Projeté en avant-première au festival de Sundance en janvier 2020, le film a été présenté en hors compétition et s’est attiré les éloges des critiques. Si Four Good Days bénéficiera d’une sortie limitée en salle aux États-Unis, il n’a pas encore de distributeur en France et pourrait ainsi sortir directement en VOD.

À voir aussi sur konbini :