AccueilCinéma

Michel Hazanavicius bien parti pour réaliser le cinquième Astérix

Publié le

par Ariane Nicolas

Le réalisateur Michel Hazanavicius. (Festival international du film de La Roche-sur-Yon / CC / Flickr)

Deux réalisateurs sont encore en lice, dont celui des OSS 117.

Le réalisateur Michel Hazanavicius. (Festival international du film de La Roche-sur-Yon / CC / Flickr)

Sauf accident industriel majeur, vous n'échapperez pas à un cinquième film sur notre Gaulois préféré. Après Astérix et Obélix contre César (1999), Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), Astérix aux Jeux olympiques (2008) et Astérix et Obélix : Au service de sa majesté (2012), les ayants droit de la bande-dessinée veulent remettre le couvert.

Selon Le Figaro, mardi 13 juin, des discussions sont engagées sur un cinquième film avec des acteurs en chair et en os. À la manœuvre, Anne Goscinny, fille du cocréateur de la BD, Albert Uderzo, l'autre cocréateur de la saga et la co-présidente du groupe Hachette, Isabelle Magnac. Le quotidien s'est entretenu avec la première, qui estime que tout doit être revu de A à Z :

"Il faut remettre à 100 % les compteurs à zéro. Il faut le plonger dans le XXIe siècle et qu'il plaise de la Pagode [un cinéma du très chic VIIe arrondissement de Paris, désormais fermé] à Rosny-sous-Bois."

"Du 3e degré accessible à tous"

Pour réaliser ce 5e opus, dont le scénario reste pour l'instant un mystère, la petite troupe avait misé sur trois réalisateurs. Le premier, Jamel Debbouze, a préféré se concentrer sur la suite des aventures du Marsupilami. Restent deux réalisateurs en lice : Franck Gastambide, fort de son succès auprès des jeunes avec Les Kaïra et Pattaya, et Michel Hazanavicius, valeur sûre de la comédie française.

D'après Le Figaro, qui s'est entretenu avec Anne Goscinny, la balance penche davantage en faveur du second :

"S’il avait le droit de quitter le paradis pendant deux heures, [René Goscinny, disparu en 1977] serait drôlement heureux de voir 0SS 117. Là, on est dans ce qui le faisait rire : du troisième degré accessible à tous."

Casting renouvelé

Pour incarner ce renouveau, les ayants droit veulent mettre en avant une nouvelle génération d'acteurs. Exit Christian Clavier/Edouard Baer dans le costume d'Astérix, adieu aussi à Gérard Depardieu dans celui d'Obélix... Anne Goscinny développe :

"Le dernier film avec Guillaume Gallienne et Valérie Lemercier [sorti en 2012] était trop cérébral, il n'a pas traversé le périphérique. Dans le 93, on ne rigolait pas du film, mais de l'affiche. Repartir à zéro, c'est ce que M6 a su faire avec Le Domaine des dieux. On croit que c'est le premier, alors qu'il a été précédé par huit autres dessins animés."

Si le nom de Kev Adams est évoqué, celui-ci devrait rester cantonné à un second rôle (ouf !). Des youtubeurs seraient aussi de la partie, mais aucun nom n'est pour l'instant confirmé.

Un nouveau film d'animation également en production

En parallèle à ce 5e projet, un nouveau film d'animation sur Astérix est entré en production. Alexandre Astier et Louis Clichy, le duo derrière Astérix : Le Domaine des dieux (2014), rempilent pour un second opus, dont la date de sortie n'est pas encore connue.

Son scénario sera cette fois totalement inventé et non adapté d'une BD. Si le projet reste secret, Albert Uderzo et Anne Goscinny auraient déjà validé les premiers concept arts, de même que les essais sur les personnages.

À voir aussi sur konbini :