Trailer : Michael Fassbender s'annonce émouvant dans Une vie entre deux océans

Dans le film Une vie entre deux océans, le bonheur conjugal de Michael Fassbender et Alicia Vikander s’assombrit quand la mère de leur enfant adoptif débarque dans leur vie.

Michael Fassbender est l’un des acteurs favoris de Hollywood, mais il l'est depuis moins longtemps que Leonardo DiCaprio. Cependant, il ne serait pas surprenant de voir naître sur Internet une campagne pour qu’il obtienne un Oscar. L’acteur germano-irlandais a été agent secret pendant la seconde guerre mondiale, a suivi une grève de la faim mortelle, est devenu un sex addict et a volé un million de cœurs au passage.

Publicité

Nommé aux Oscars pour sa prestation dans Steve Jobs, l'acteur de 38 ans a peu de chances de gagner face à Leonardo DiCaprio ou Eddie Redmayne. Il ne raflera probablement pas beaucoup de prix pour son nouveau film non plus, mais il est certain de faire à nouveau tomber les cœurs.

Une adaptation d'un roman de guerre

Dans Une vie entre deux océans, Michael Fassbender joue un gardien de phare qui mène une vie paisible et heureuse avec sa femme, jouée par l’actrice de The Danish Girl, Alicia Vikander. C'est une romance idyllique et le décor est parfait. Michael Fassbender revient tout juste du front et il a toujours belle allure dans son costume d’époque.

Le bonheur du couple est à son apogée quand ils trouvent un enfant abandonné dans un panier sur la plage. Mais la vraie mère de l’enfant, interprétée par Rachel Weisz, fait irruption dans leur vie, perturbant leur bonheur tranquille.

Publicité

Réalisé par Derek Cianfrance, l’homme derrière Blue Valentine, le film est une adaptation du roman de guerre éponyme, écrit par l’Australien M.L. Stedman et acclamé par la critique à sa parution en 2012.

Le trailer de ce mélodrame va sembler un peu mielleux aux yeux des plus cyniques. Les autres vont fantasmer sur une vie sur le littoral avec Michael ou Alicia.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Publicité

Par Thomas Andrei, publié le 25/02/2016

Pour vous :