AccueilCinéma

Les mythiques studios derrière James Bond sont à vendre et bradent les prix

Publié le

par Manon Marcillat

(© Francois Duhamel)

Il y a un an, la MGM était estimée à 10 milliards de dollars. Le prix désormais évoqué est de 5,5 milliards de dollars.

C’est une petite annonce publiée dans le Wall Street Journal qui fait trembler la planète cinéma : la Metro-Goldwyn-Mayer Inc., le studio derrière James Bond depuis les débuts de la lucrative franchise, est officiellement à vendre, et son prix est bradé. Deux banques d’investissements ont été recrutées par le mythique studio hollywoodien pour entamer une recherche de clients potentiels.

Le prestigieux studio au lion rugissant, réputé pour ses films de divertissement familiaux, a été fondé en 1924 par Marcus Loew et il fut l’un des cinq grands studios à régner en maître sur l’industrie du cinéma durant l’âge d’or hollywoodien. Les magouilles et autres arrangements des dirigeants de la MGM sont d’ailleurs au cœur de l’intrigue de Mank, le dernier film de David Fincher.

En janvier dernier, CNBC rapportait que la Metro-Goldwyn-Mayer Inc. était à la recherche d’un repreneur, et qu'Apple TV et Netflix étaient tous deux candidats à son rachat – le premier y voyant l’opportunité d’étendre son catalogue de films quasi inexistant, tandis que le second souhaitant une nouvelle fois asseoir sa souveraineté.

Le futur acquéreur deviendrait ainsi l’heureux propriétaire de 4 000 titres dont la franchise James Bond, estimée à 600 millions de dollars, mais également la trilogie Le Hobbit et les franchises Rocky ou La Panthère rose.

Il y a presque un an, la MGM était estimée à 10 milliards de dollars et confiants, les studios envisageaient de faire grimper les enchères. Mais la pandémie a rebattu les cartes de l’industrie et à ce jour il n'y a pas de repreneur. Cette année noire pour le cinéma a fait dégringoler la cote du studio et le Wall Street Journal indique aujourd’hui que l’entreprise et l’intégralité de son catalogue sont à vendre pour 5,5 milliards de dollars.

En difficultés financières depuis plusieurs années, les multiples reports de sortie en salles de No Time To Die n’ont certainement pas dû arranger les affaires de la MGM, qui serait donc le premier studio officiellement anéanti par la pandémie.

Apple TV et Netflix semblent toujours être de potentiels acquéreurs. Et si la vente venait à aboutir rapidement, No Time To Die serait donc bel et bien diffusé sur une plateforme de streaming, au grand dam des fans de l’espion britannique.

Article écrit le 28 janvier 2020, mis à jour le 22 décembre 2020

À voir aussi sur konbini :