Matrix : selon une théorie, Neo n'a jamais été l'Élu

Parmi les nombreuses théories de fans existant autour de la saga Matrix, il y en a une qui soutient que l'Élu ne serait pas Neo mais l'agent Smith. 

The Matrix Fan Theory That Makes Agent Smith the True 'One'

We finally get The Matrix.

Posté par io9 sur jeudi 24 mars 2016

Arrêtez tout, Neo, héros incontesté de la trilogie Matrix, ne serait pas l'Élu ! Cela fait plus de dix ans que le premier volet de la saga complexe des sœurs Wachowski est sorti, et aujourd'hui encore, le film nourrit une multitude de fantasmes et de théories plus ou moins tirées par les cheveux. L'une d'elles a récemment refait surface et le site io9 lui a consacré une vidéo : ce ne serait pas grâce à Neo que le peuple de Sion trouvera le salut, mais grâce à l'agent Smith.

Selon cette interprétation, Neo, joué par Keanu Reeves, n'est pas l'Élu de la prophétie de l'Oracle. On s'explique. Dans le premier épisode de Matrix, Morpheus pense que Neo est l'Élu dont parle la prophétie : celui qui détruira la Matrice et apportera la paix et la liberté aux humains. Certes, il existe de nombreux indices qui soutiennent la croyance de Morpheus : le nom de Neo est l'anagramme de "one", traduction de l'Élu en anglais, l'Oracle avait prédit que Trinity tomberait amoureuse de celui qui sauvera l'humanité, Neo renaît après avoir été virtuellement tué par le programme d'éradication alias l'agent Smith...

Publicité

Mais certains aspects de cette prophétie fonctionnent aussi bien avec le héros qu'avec le vilain de l'histoire. io9 souligne même que les caractéristiques de ce dernier correspondent mieux à la prédiction de l'Oracle.

L'agent Smith, un Élu crédible ?

Selon l'Oracle, l'Élu est né dans la Matrice. Or Neo, comme des milliards d'autres humains, est né dans un des incubateurs générant l'énergie nécessaire à la survie des machines. Contrairement à l'agent Smith, pur produit de la Matrice, puisqu'il est un programme destiné à détruire les anomalies et à maintenir le bon fonctionnement du système. Dans le second film, Matrix Reloaded, il devient un programme renégat, c'est-à-dire qu'il est capable de transformer ce qu'il veut, exactement comme Neo. Il est donc capable de détruire la Matrice.

La théorie va plus loin : tout au long de la saga, l'Oracle ne confirme pas une seule fois que Neo est bel et bien l'Élu. Dans le premier film, lorsque Neo fait sa connaissance, il affirme ne pas être celui dont parle Morpheus : "Je ne suis pas l'Élu." Ce à quoi elle répond simplement : "Désolée, mon garçon." 

Publicité

Lors de leur rencontre dans le dernier volet, Matrix Revolutions, Smith appelle l'Oracle "maman". Ce qui voudrait dire qu'elle en est la créatrice. Si on admet le fait qu'elle est à l'origine du concept de l'Élu, il y a de fortes chances que l'agent Smith soit le héros invoqué dans la prophétie.

L'Architecte, que l'on découvre dans Matrix Reloaded, explique que la mission de l'Élu est de retourner à la source, et de "recharger" la Matrice. Or, lors du dénouement de Matrix Revolutions, Neo et l'Agent Smith fusionnent. Sachant que Neo est branché à la source dans le monde réel, alors on peut clairement déclarer que Smith est le vrai destructeur de la Matrix.

Il semble aussi, toujours selon cette théorie, que l'Oracle a berné tout le monde sur toute la ligne. Pendant la scène finale de la trilogie, durant une courte conversation, L'Architecte dit à l'Oracle : "Tu as joué à un jeu dangereux." On peut ainsi penser que l'Oracle a tenté de faire croire au monde que Neo était l'Élu, l'encourageant à trouver la source pour l'amener à l'agent Smith, chargé alors de recharger la Matrice. En résumé, Neo ne serait qu'un "cheval de Troie".

Publicité

C'est plus clair maintenant ?

Par Juliette Geenens, publié le 25/03/2016

Pour vous :