AccueilCinéma

Voilà tous les films que vous pourrez voir à partir du 15 décembre

Publié le

par Arthur Cios

De Wonder Woman à Bac Nord.

C’était l’une des annonces les plus scrutées de l’intervention d’Emmanuel Macron ce 24 novembre : les salles de cinéma pourront rouvrir, si la condition sanitaire le permet et que les objectifs du gouvernement sont atteints, au 15 décembre prochain. Avec cette fois la possibilité d’aller à la séance de 19 h, avec un système d’horodatage, permettant de présenter son ticket pour justifier d’être dans la rue après la mise en place du couvre-feu.

Mais pour y voir quoi ? Plein de beaux films. Le 15 étant un mardi, vous aurez une journée pour voir les films sortis avant le confinement, puisque de nouvelles sorties prendront en partie le relais le lendemain — le mercredi étant la journée classique de sortie de films en salles.

Ainsi, vous retrouverez dès le premier jour des réouvertures Adieu les cons d’Albert Dupontel, qui avait commencé un beau parcours avant la fermeture due au deuxième confinement. De même pour Petit Vampire de Joann Sfar ou 30 jours max de Tarek Boudali, qui au vu de leur score, risquent d’être mis en avant.

On devrait également retrouver dans certaines salles les sorties des premières semaines du mois d’octobre. Comprendre le génial Drunk de Thomas Vinterberg avec Mads Mikkelsen, mais aussi Peninsula de Sang-ho Yeon, Miss avec Alex Wetter, Les Trolls 2, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, The Good Criminal, et plus encore.

Enfin, ceux sortis la semaine du confinement, et qui n’ont eu le droit qu’à quelques petits jours d’exposition, auront une deuxième chance. On pense ici à ADN de Maiwenn, au très beau Garçon chiffon de Nicolas Maury, Sous les étoiles de Paris avec Catherine Frot, le film d'animation 100% Loup ou encore le film d’horreur The Craft de Zoe Lister-Jones.

Une tonne de nouvelles sorties

Tout ce beau monde devrait en partie céder la place aux films censés sortir le 16 décembre et les mercredis suivants. À commencer par Mandibules, la nouvelle folie de Quentin Dupieux portée par le Palmashow, qui sortira bien le 16 décembre.

Il y aura aussi le nouveau film du DCEU, Wonder Woman 1984, Slalom avec Noée Abita et Jérémie Renier sur les violences sexuelles dans le monde du sport, le film animé Violet Evergarden ou encore le film japonais fou We Are Little Zombies.

Le 23 décembre, il faudra compter sur Bac Nord avec Gilles Lellouche, Karim Leklou, François Civil et Adèle Exarchopoulos (rien que ça), mais aussi Le Discours, basé sur le livre de Fabcaro, le film d’horreur franco-belge Le Calendrier, le nouveau film de Benh Zeitlin (réalisateur des Bêtes du Sud sauvage) Wendy, ou encore les films français Frères d’armes, Tout nous sourit et Opération Portugal.

Enfin, le 30, sont aussi prévus le thriller Sons of Philadelphia avec Matthias Schoenaerts, le fantastique film de genre français La Nuée, mais aussi Falling de Viggo Mortensen, le génial Sound of Metal avec Riz Ahmed en batteur devenant sourd, Nos plus belles années (film italien récompensé au festival de Venise en 2020), 5ème Set avec Alex Lutz, C’est la vie avec Josiane Balasko ou le film d’horreur A24 qui a fait sensation à Gérardmer, Saint Maud.

Cela fait beaucoup, mais ce n’est pas impossible que d’autres débarquent d’ici là. En effet, certains films qui étaient prévus pour novembre et décembre, avant l’annonce du confinement, se retrouvent actuellement sans date. Ces derniers devraient récupérer un jour de sortie d’ici peu, et d’après les bruits de couloirs, devraient sortir très vite, comprendre d’ici décembre ou janvier 2021. On parle notamment ici de Les Cobayes avec Thomas N’Gijol ou encore Les 2 Alfred avec Sandrine Kiberlain et les frères Podalydès.

D’autres films français ont déjà vu leur sortie décalée à 2021, comme Médecin de nuit avec Vincent Macaigne et Pio Marmaï prévu le 20 janvier, Les Tuche 4, qui sortira le 4 février, le très attendu Aline de Valérie Lemercier, prévu désormais pour le 17 février, ou bien encore le nouveau OSS 117, qui lui sortira le 14 avril. Un beau programme.

À voir aussi sur konbini :