© Buena Vista Pictures

M. Night Shyamalan mis à l'honneur dans une retrospective à la Cinémathèque

Alors que Glass, la folle suite d’Incassable (2000) et Split (2017) de M. Night Shyamalan, sortira en salles en janvier 2019, la cinémathèque consacre une rétrospective au réalisateur culte.

© Buena Vista Pictures

Du 10 au 16 septembre, la Cinémathèque va nous plonger dans l'univers mystérieux et fantastique de M. Night Shyamalan. Parmi ses oeuvres cultes, on retrouvera Incassable (2000), Le Village (2004), La Jeune fille de l’eau (2006) et The Visit (2015), avec en cadeau, un bonus inattendu : Stuart Little (1999), la comédie de Rob Minkoff qu'il a coécrite.

Publicité

Acclamé par la critique après le carton mondial de Sixième Sens en 1999 — notamment par le magazine américain Newsweek, dont il fait la couverture en août 2002 et qui voit en lui le "prochain Spielberg" —, M. Night Shyamalan se retrouve propulsé sur le radar des studios hollywoodiens.

Avec Bruce Willis et Haley Joel Osment au casting, ce troisième long-métrage raconte la rencontre entre Cole, un garçon interprété par Haley Joel Osment, capable de communiquer avec les morts, et le Dr Malcolm Crowe, psychiatre joué par Bruce Willis, qui va l'aider à gérer cette situation. La réplique de Cole "Je vois des gens qui sont morts" devient une des références cultes du cinéma d'horreur, faisant de ce film un véritable tremplin pour le cinéaste, qui peut se lancer dans la réalisation de films à gros budget.

Un succès de courte durée cependant, puisque Signs sorti en 2002, reçoit un accueil plus que mitigé, et le véritable échec commercial de Phénomènes en 2008 enfonce un peu plus clou. Ce dernier est d'ailleurs à ce jour encore considéré comme le pire film de sa carrière

Publicité

Cette traversée du désert prendra fin près d'une décennie plus tard, avec The Visit et Split, sortis respectivement en 2015 et 2017, qui réconcilient le réalisateur avec la critique. Le très attendu Glass, sur trois patients mégalomanes qui se prennent pour des super-héros, sortira lui en janvier 2019. 

Par clara hernanz, publié le 28/08/2018

Pour vous :