Love sera finalement interdit aux moins de 16 ans

Love, le dernier rejeton de Gaspar Noé, sera finalement interdit aux moins de 16 ans.  

Gaspar Noé est abonné aux polémiques. Cette fois-ci, c'est à l'occasion de la sortie de son prochain film, Love, qu'il a eu droit à une petite remontrance de la part de la Comission des oeuvres cinématographiques. Tout a commencé par une première recommandation de la part du CNC pour interdire le film aux moins de 16 ans. Mais Fleur Pellerin, ministre de la culture, a demandé un deuxième visionnage de l'oeuvre.

Pressentant une interdiction aux mineurs, Vincent Maraval, distributeur et producteur de Love, ne tenait pas en place sur Twitter. Avant la décision finale du CNC, le fondateur de Wild Bunch a lancé quelques piques contre la ministre de la culture, comme le relaie Libération :

Publicité

"Fleur Pellerin cède face à la crainte d'une plainte de l'association Promouvoir, tenu par un megrétiste dont le FN ne veut plus..."

"Le juge à la retraite arriéré mental qui s'amuse derrière l'assoc Promouvoir [une association catho se battant pour "promouvoir des valeurs judéo-chrétiennes", ndlr] n'a même plus rien à faire, Pellerin, le devance. Triste époque"

"Nos ados sont donc condamnés à découvrir le sexe sur internet à travers des athlétes bodybuidés tatoués et rasés qui se croient au JO"

Finalement, le CNC a annoncé une interdiction aux moins de 16 ans.  Les nombreux actes sexuels non simulés ainsi qu'une flopée d'orgasmes montrés à l'aide ce formidable outil technologique qu'est la 3D n'auront pas eu raison de Love : pas d'interdiction à l'intégralité des mineurs.

Le dernier rejeton de Gaspar Noé, présenté hors-compétition au dernier festival de Cannes, s'est fait une réputation dès ses premières affiches, entre une poitrine et un sexe, jusqu'à sa première bande-annonce diffusée cette semaine :

Publicité

Après la nouvelle, Vincent Maraval a calmé le jeu, identifiant une comparaison entre septième art et Toile :

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 01/07/2015

Copié

Pour vous :