(© Wild Bunch Germany)

Les Misérables est en réalité le premier volet d'une trilogie sur la banlieue

Ladj Ly veut nous raconter la banlieue sur trente ans.

Ce mercredi sortait en salles Les Misérables, le très puissant premier long-métrage de Ladj Ly, qui dresse un état des lieux de la banlieue française aussi complexe que sensible.

Son film choc est déjà en train de se faire une place au soleil. Prix du Jury à Cannes, il a également été sélectionné pour représenter la France à l’Oscar du Meilleur film étranger. Bien parti pour dépasser le million d’entrées, Les Misérables enregistre déjà de très bons scores au box-office, avec 58 053 tickets le jour de la sortie.

Publicité

Mais Ladj Ly ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Lors d’une interview accordée au Monde, le réalisateur a révélé préparer une suite pour Les Misérables, qui constituerait donc le premier volet d’une trilogie.

Dans ce futur triptyque, il souhaite nous raconter la banlieue sur trente ans, au travers de portraits de personnages clés de la vie des banlieues françaises et de fresques temporelles.

"Ces territoires sont abandonnés par l’État, par les pouvoirs publics, et j’ai envie de raconter cela de l’intérieur. Le deuxième volet sera un biopic sur Claude Dilain, l’ancien maire socialiste de Clichy-sous-Bois, qui s’est tellement impliqué dans la ville, pour que les gens vivent mieux… Le troisième volet portera sur les années 1990."

Publicité

Pour ces deux prochains films, Ladj Ly sera entouré de la même équipe, avec Toufik Ayadi, Michel Merktque et Christophe Barral à la production et Giordano Gederlini et Alexis Manenti au scénario.

Par Manon Marcillat, publié le 25/11/2019

Copié

Pour vous :