(© Disney Enterprises)

Les cinémas français ont enregistré un record de fréquentation en 2019

Il s'agit du deuxième meilleur niveau depuis 53 ans.

Hier, le CNC a publié les chiffres de fréquentation des salles obscures en France et ils sont très réjouissants. En 2019, les salles de cinéma hexagonales ont enregistré 213,3 millions d’entrées, soit 6 % de plus que l’an dernier (200,5 millions d’entrées).

Une fréquentation en hausse pour la sixième année consécutive

Pour la sixième année consécutive, la fréquentation en salles a dépassé la barre des 200 millions en France. Mais la donnée à retenir est la suivante : il s’agit du deuxième plus haut niveau depuis 1966, meilleure année pour le cinéma avec 234,2 millions d’entrées hexagonales et après 2011 et ses 217,2 millions. Pour rappel, en 2011 sortait le mastodonte français Intouchables qui a dopé la fréquentation des salles de cinéma avec ses 17 millions de tickets vendus

Publicité

Domination des films américains

Cette année, un film français figure parmi les cinq plus gros succès du box-office. Il s’agit de Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu, avec 6,7 millions d’entrées. Sans grande surprise, ce sont les films américains qui cartonnent en France. La part de marché du cinéma américain est estimée à 55,2 % en 2019, contre 44,1 % en 2018, des chiffres largement dominés par les suites et les licences. C’est Le Roi Lion qui domine avec plus de 10 millions d’entrées, suivi par Avengers : Endgame (7 millions d’entrées), puis Joker (5,5 millions d’entrées), suivi de près par La Reine des Neiges 2 (5 millions d’entrées). 

La part des films français est de son côté en légère baisse avec 35 % de part de marché contre 39,3 % en 2018. Une nouvelle fois, Éric Toledano et Olivier Nakache participent de la bonne santé du box-office français avec Hors Norme, qui a comptabilisé 2 millions de tickets vendus. 

Parasite et Détective Pikachu dynamisent le cinéma étranger

Il reste donc assez peu de place pour les autres films, ceux qui ne sont ni français ni américains, dont la part de marché s’élève désormais à 9,8 % en 2019, contre 16,5 % en 2018. Ce sont les deux gros succès asiatiques, le coréen Parasite et l’américano-japonais Détective Pikachu, tous les deux à 1,70 million d’entrées, qui ont dynamisé le cinéma étranger dans l’Hexagone en 2019. 

Publicité

Ces chiffres prouvent que le cinéma trouve toujours son public malgré l’ampleur que prennent les plateformes de streaming et notamment Netflix. Si le géant américain ne communique que très rarement sur le nombre de visionnages de ses contenus, il compte désormais six millions d’abonnés hexagonaux. 

Par Manon Marcillat, publié le 31/12/2019