Les chiffres (hallucinants) du box-office américain sont tombés

Le bilan est très lourd pour l'industrie du cinéma américain.

Les États-Unis, comme le monde entier, sont en train de connaître une crise sanitaire historique, avec l’épidémie mondiale du coronavirus. Si les restrictions sanitaires ont des conséquences sur l’économie, l’industrie du cinéma traverse actuellement une période inédite entre le report du festival de Cannes, l’annulation de sorties et la fermeture des salles. 

Et si l’on traduit cette période difficile en chiffres, ça donne un résultat effarant : au cours de la semaine du 20 au 26 mars 2020, selon Box Office Mojo, le box-office américain a été chiffré à seulement… 5 179 dollars. L’an passé, à la même époque, le marché américain avait amassé environ 204 millions de dollars grâce notamment à la sortie de Us de Jordan Peele

Publicité

Selon les informations de Box Office Mojo, on assiste à une chute libre mais progressive depuis la semaine du 6 mars. En deux semaines le box-office s’est littéralement effondré, passant de 134,5 millions de dollars (le 12 mars) à 119 millions de dollars (le 19 mars), puis 5 179 dollars (le 26 mars). 

Grâce à la sortie du dernier Pixar En Avant le 6 mars, les cinémas américains ont pu mener leur barque pendant trois semaines. Le film a pu engranger 104 millions de dollars à travers le monde.

Publicité

Aujourd’hui, avec le confinement imposé par les gouvernements, certains cinémas ont trouvé le moyen de poursuivre leurs activités. Au Texas par exemple, un cinéma à l’arrêt s’est transformé en drive-in géant. En France, le CNC réfléchit à des sorties directement en VOD pour compenser la fermeture des cinémas et continuer à faire vivre les distributeurs et les exploitants, en dépit de la chronologie des médias qui impose la diffusion des films en VOD quatre mois après leur sortie.

Par Lucille Bion, publié le 02/04/2020