AccueilCinéma

Cette année, ces 20 films vont fêter... leurs 20 ans

Publié le

par Lucille Bion

( © Columbia Pictures Corporation )

1997 et ses films cultissimes. 

(Tommy Lee Jones et Will Smith, il y a 20 ans. © Columbia Pictures Corporation)

L'année 1997 a été une année exceptionnelle pour le cinéma. Il n'y a qu'à regarder ce classement, pour lequel nous avons seulement pris en compte les films, qui sont sortis en France cette année-là. Nous avons dû écarter d'autres classiques comme Titanic, Princesse Mononoké ou encore Bienvenue à Gattaca, qui sont sortis en 1997 aussi, mais dans leur pays d'origine. Nous avons dû attendre quelques semaines, quelques mois ou même quelques années, pour voir ces films désormais cultes débarquer en France.

Outre ces trois classiques écartés, le cinéma d'il y a 20 ans était déjà très prolifique. Du Cinquième élément à Jackie Brown, en passant par Space Jam, ces films d'autrefois sont devenus les classiques d'aujourd'hui. Si cette année-là naissait le début de quelques sagas (La Vérité si je mens !, Men in Black et Austin Powers), Ghost in the Shell, que l'on pourra bientôt redécouvrir, faisait un carton.

On vous laisse redécouvrir ces 20 films cultes :

1. Ghost in the Shell - 29 janvier 1997

Alors que tout le monde attend de voir Scarlett Johansson transformée en cyborg ultra perfectionné, le film d'animation japonais original que Hollywood a tenu à remettre au goût du jour fait son entrée dans sa seconde décennie.

2. Space Jam - 5 février 1997

La vedette du basket donnait la réplique à la vedette des cartoons. Michael Jordan a été recruté par Bugs Bunny et ses toons, pour mettre une raclée à des extraterrestres plutôt sportifs. Le match des personnages de nos dessins animés préférés du dimanche reste toujours aussi intense.

3. Mars Attacks ! - 26 février 1997

Sorti peu de temps avant, Independance Day avait tout à envier à la comédie SF de Tim Burton, et passait pour un blockbuster ringard et cliché, si on fait abstraction de son patriotisme. Si les deux films se déployaient avec un pitch assez mince - des extraterrestres viennent décimer la Terre - Tim Burton avait le mérite de nous plonger dans un univers loufoque, tragique et délirant : Mars Attacks ! est un classique inimitable.

4.  Roméo + Juliette - 9 avril 1997

Baz Luhrmann avait osé s'emparer de la plus célèbre des pièces de théâtre, dans une volonté de modernisation, avec une seule contrainte : respecter à la lettre la plume de Shakespeare. Si tout le monde avait craqué pour la petite bouille de Leonardo DiCaprio, certains y ont vu un massacre, d'autres, un travail de génie. 20 ans après, le débat reste ouvert.

5. La Vérité si je mens ! - 2 mai 1997

Le jour où José Garcia s'est fait une place dans le cinéma français.

6. Le Cinquième élément - 7 mai 1997

Il y a 20 ans, les Mondo-Shawans débarquaient sur Terre pour emprunter quatre pierres à l'Égypte. Le carton de Luc Besson a encore une grande influence sur le cinéma, et surtout SON cinéma, jusqu'à son dernier en tant que réalisateur, Lucy.

7. L.A Confidentiel - 14 mai 1997

Kevin Spacey, James Cromwell et Russel Crow étaient au top de leur forme dans ce film noir, l'un des derniers très bons. Tous les trois incarnaient des policiers enquêtant sur un meurtre un peu louche, et nous embarquaient dans les profondeurs du Los Angeles des années 1950, entre corruption et violence.

8. Dobermann - 18 juin 1997

Le premier long-métrage de Jan Kounen (99 francs), avec Vincent Cassel en redoutable chef de gang. Encore un peu coincé dans ses rôles de caïd, la jeune révélation de La Haine a, depuis toutes ses années, exploré tous les genres, et surtout, développé sa carrière au-delà de l'océan Atlantique.

9. Batman et Robin - 9 juillet 1997

Hasard du calendrier, Batman et son acolyte sont transformés en petits jouets en plastique cette année, nouvelle tendance d'Hollywood, pour Batman Lego. Preuve qu'à eux deux, ils forment l'un des duos les plus célèbres du cinéma.

10. Ma 6-T va crack-er - 2 juillet 1997

Si La Haine, qui a lui aussi fêté ses 20 ans récemment, est considéré comme LE film porte-étendard des banlieues en France, se cache dans son ombre un autre long-métrage, plus dur, plus percutant, plus terre à terre avec une BO d'anthologie : Ma 6-T va crack-er. Au bord de l'implosion, la cité filmée par Jean-François Richet souffle cette année sa vingtième bougie.

11. Men in Black - 6 août 1997

Et oui, nous aussi on a pris un coup, en réalisant que le film fêtait ses 20 ans. On s'est consolés en écoutant le morceau de Will Smith.

12. Le Monde perdu : Jurassic Park - 22 octobre 1997

Les histoires de dinosaures ont plus de 20 ans, mais cartonnent toujours autant. La production de ce second volet, quatre ans après le film original, était donc loin d'être une idée stupide. Surtout depuis qu'Universal Pictures a décidé de faire de Jurassic World, une trilogie.

13. The Game - 5 novembre 1997

Un cadeau d'anniversaire empoisonné donnait l'occasion à David Fincher de développer un récit manipulateur, comme il sait si bien les construire. Entre obstacles et fausses pistes, Michael Douglas, héros snob de ce film divinement pervers, se frayait un chemin inoubliable dans un décor oppressant. Le cinéaste confirmait alors son statut de maître de la psychologie, un titre qu'il n'a jamais perdu.

14. Alien, la résurrection - 12 novembre 1997

Le plus audacieux, le plus étrange, le plus dérangeant, et malheureusement le plus rejeté de la grande famille des Alien, et pourtant… Malgré tous ses défauts, ce quatrième volet apporte des aspects fichtrement intéressants à la mythologie des Xénomorphes, et une certaine forme d’humanité à ces créatures, poussant à son paroxysme le questionnement sur l’identité du vrai méchant (spoiler : les humains ne sont pas forcément les gentils, loin de là). En même temps, en donnant la réalisation à Jean-Pierre Jeunet, à quoi s’attendait-on ? Et puis merde, Dominique Pinon quoi !

15. Hercule - 26 novembre 1997

Il y a 20 ans, Disney puisait son inspiration dans la mythologie grecque en imaginant Hercule, un héros aux gros muscles, calqué sur Héraclès, fils de Zeus. Son rival Hadès, seigneur des Enfers, cherche à l'éliminer pour prendre le pouvoir sur l'Olympe. Cette odyssée, loin des contes de princes et princesses, dépoussiérait les trop sérieuses tragédies grecques, sans rien perdre de leur charme et de leur puissance.

16. Sept ans au Tibet - 26 novembre 1997

En échange d'une somme d'argent, Brad Pitt, dans la peau de l'alpiniste autrichien Heinrich Harrer, s'aventure du côté de l'Himalaya pour le Reich, qui rêve de voir son drapeau au sommet. Avant d'arriver à destination, il se fait capturer par les Anglais. Le prisonnier parvient à s'échapper et mène une vie d'aventures, entre l'Inde et le Tibet. Jean-Jacques Anneau, comme toujours, a su capturer des paysages magnifiques, symboles de liberté, faisant presque oublier que Sept ans au Tibet, est avant tout un film de guerre.

17. Anastasia - 2 décembre 1997

Le dessin-animé culte de la Fox (et non pas de Disney) ressuscitait les années sombres de la révolution russe, et livrait par la même occasion, une BO enchanteresse. L'héroïne de ce conte n'est pas une princesse, mais une grande duchesse, qui a perdu toute sa famille. Seule rescapée du massacre des bolchéviques, elle part à Paris, dans l'espoir de retrouver des proches.

18. Austin Powers - 3 décembre 1997

L'année 1997 marquait le début de la trilogie des aventures d'Austin Powers, photographe le jour, agent secret la nuit. Vingt ans après, le grand rival du terrible Docteur Denfer reste une icône dans le monde de l'espionnage parodié, rappelant les saveurs des années 1970, à coup de lunettes extra-larges, de moumoute laquée et de costumes improbables.

19. Demain ne meurt jamais - 17 décembre 1997

Pendant qu'une certaine Michelle Yeoh remplissait à la perfection son rôle de James Bond Girl, Pierce Brosnan incarnait pour la seconde fois l'agent britannique. Sa mission ? Arrêter un requin médiatique, cherchant à raviver les tensions qui ternissent les relations de la Chine et de l'Angleterre afin de se mettre sous la dent un sujet croustillant pour faire grimper son audimat... Et comme il est difficile d'évoquer un film de 007 sans parler du générique, rappelons qu'il était rythmé par la voix de Sheryl Crow, désormais oubliée.

20. Jackie Brown - 18 décembre 1997

Il y a des films que le temps n'abîme pas. Jackie Brown en fait partie. Ponctué d'une des meilleures BO du monde, ce bijou de Tarantino qui sublime Pam Grier, sa muse déchue, icône de la "vraie" blaxploitation ne prendra, on en fait le pari, jamais une seule ride. Les répliques sont toujours cultes, et la vengeance, toujours aussi savoureuse.

À voir aussi sur konbini :