AccueilCinéma

Martin Scorsese pourrait réunir Leonardo DiCaprio et Robert de Niro dans son prochain film

Publié le

par Lucille Bion

Robert de Niro dans Casino et Leonardo DiCaprio dans Le Loup de Wall Street.

Vingt-quatre ans après Blessures secrètes, Leonardo DiCaprio et Robert de Niro pourraient se retrouver devant la caméra de leur réalisateur fétiche, le grand Martin Scorsese. 

Robert de Niro dans <em>Casino</em> et Leonardo DiCaprio dans <em>Le Loup de Wall Street</em>.

Martin Scorsese semble avoir trouvé son prochain scénario et ses prochaines têtes d'affiches : Deadline rapporte que le nouveau projet du cinéaste pourrait réunir Robert de Niro et Leonardo DiCaprio, ses deux acteurs fétiches. Martin Scorsese pourrait donc, à 74 ans, continuer à bâtir sa légende.

Le projet en question est une adaptation de Killers of the Flower Moon: The Osage Murders and the Birth of the FBI, un roman de David Grann, l'auteur de The Lost City of Z, récemment porté à l'écran par James Gray. Ce livre s'intéresse à des assassinats d'Indiens en Oklahoma, lorsque du pétrole fut découvert sur leurs terres dans les années 1920. L'histoire suit une enquête menée par le J. Edgar Hoover, futur directeur du FBI. Le scénariste en charge de l'adaptation est un certain Eric Roth, oscarisé pour son travail sur le script de Forrest Gump.

Si Leonardo DiCaprio a déjà tourné cinq fois avec Martin Scorsese, (Le Loup de Wall Street, Shutter Island, Gangs of New York, Les Infiltrés et Aviator), Robert de Niro a joué dans dix de ses films : Casino, Les Affranchis, New York, New York ou Raging Bull, pour ne citer que les meilleurs. Les deux acteurs ont déjà tourné ensemble : c'était en 1993, sur le film de Michael Caton-Jones, Blessures secrètes.

Le duo légendaire Bob de Niro/Martin Scorsese est également en train de mettre sur pied The Irishman, un film destiné à sortir directement sur Netflix. Aux dernières nouvelles, le projet pourrait être mis entre parenthèses, à cause d'un litige entre STX, la société de distribution qui avait acheté les droits pour une diffusion internationale et le producteur Gaston Pavlovich, qui avait passé un accord avec la plateforme pour une diffusion mondiale avec sa propre société, Fabrica de Cine. Puisque The Irishman semble au point mort et que tout le monde souhaiterait voir réunis à l'écran ces trois monuments du cinéma, ce nouveau projet pourrait carrément voir le jour. Un mal pour un bien.

À voir aussi sur konbini :