AccueilCinéma

Le trailer de La Colline où rugissent les lionnes esquisse un fougueux portrait de filles

Publié le

par Manon Marcillat

À tout juste 20 ans, Luàna Bajrami est la plus jeune réalisatrice à être sélectionnée à la Quinzaine des réalisateurs.

Révélée dans L’Heure de la sortie aux côtés de Laurent Lafitte, Luàna Bajrami s’est ensuite imposée dans Fête de famille, Les 2 Alfred ou encore Portrait de la jeune fille en feu. Aujourd’hui âgée de 20 ans, l’actrice devient réalisatrice et passe derrière la caméra pour son premier long-métrage, La Colline où rugissent les lionnes, présenté à la Quinzaine des réalisateurs cette année à Cannes.

Elle l’a écrit pendant le tournage de Portrait de la jeune fille en feu, pour lequel elle a abandonné la fac. L’aspirante réalisatrice a ainsi pu bénéficier des conseils et des encouragements de Céline Sciamma. Son premier film se révèle aujourd’hui dans un trailer très prometteur, qui n’est pas sans rappeler Mustang de Deniz Gamze, qui avait aussi été présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2015.

Originaire du Kosovo et très attachée à son pays d’origine, Luàna Bajrami livre ici le fougueux portrait d’un gang de filles d’un village isolé quelque part au Kosovo et qui, lassées de voir étouffer leurs rêves et leurs ambitions, vont se lancer dans une quête d’indépendance où rien ne pourra les arrêter.

Pour autofinancer son film, Luàna Bajrami a dû monter sa société de production, OrëZanë Films, au Kosovo, un pays où peu de films se tournent et se fabriquent. Et à tout juste 20 ans, elle est la plus jeune réalisatrice à être sélectionnée à la Quinzaine des réalisateurs depuis la création de cette compétition.