AccueilCinéma

Le requin monstrueux d'En eaux troubles va revenir bouffer des mollets

Publié le

par Lucille Bion

Jason Statham n'a qu'a bien se tenir.

Vous allez pouvoir vous replonger en eaux troubles, avec une suite commandée pour le blockbuster sous-estimé. Pour ceux qui auraient eu le malheur de passer à côté de ce film, En eaux troubles est en apparence terrifiant. Alors que Jason Statham vit désormais comme un ermite, une équipe de scientifiques le tire de sa déchéance pour une mission de sauvetage : il est le seul homme de la planète capable de combattre un immense requin préhistorique long de 23 mètres. 

Rempli de second degré, le film a cartonné à l’international pendant l’été 2018, confirmant la fascination du septième art pour les requins, des Dents de la mer (1975) à Sharknado (2013) en passant par Instinct de survie (2016).

Un immense succès à renouveler

Contre toute attente, En eaux troubles s’est hissé au sommet du box-office, séduisant les spectateurs du monde entier. Avec un budget de production et de marketing avoisinant les 200 millions de dollars, cette super-production était un pari risqué pour la Warner dont les premiers extraits faisaient penser à une énorme blague.

Pourtant, le film de Jon Turteltaub (Benjamin Gates) a engrangé 530 millions de dollars au box-office mondial. Face à cet immense succès, la Warner a décidé de donner suite au féroce mégalodon. The Hollywood Reporter a annoncé que le réalisateur Ben Wheatley — qui vient juste de livrer Rebecca à Netflix — passerait derrière la caméra pour réaliser The Meg 2: The Trench.

Tiré des romans de Steve Alten, le nouveau scénario se concentrera sur Angel, le bébé du mégalodon déjà présent dans le premier chapitre. Cette fois, précise le site Écran Large, l’ennemie sera beaucoup plus grande que son aîné et sera en chaleur, ce qui affolera tous les requins des horizons. Squalophobiques s’abstenir.

Lorenzo di Bonaventura et Belle Avery seront de retour en tant que producteurs mais n’ont pas encore dévoilé le début de la production du film ni confirmé le casting. Comme la Chine a grandement participé aux retombées économiques du film, on peut s’attendre à retrouver l’actrice chinoise Bingbing Li en tête d’affiche.

À voir aussi sur konbini :