AccueilCinéma

Le remake en live action de Mulan sera réalisé par une femme

Publié le

par Ella Kemp

Choisie pour diriger le remake en live action de Mulan, la Néo-Zélandaise devient la quatrième femme au monde à se voir confier la réalisation d'un blockbuster dont le budget dépasse les 100 millions de dollars.

Alors que Disney prépare un nouveau remake en live action d’un de ses classiques, le Hollywood Reporter confirme que la réalisatrice Niki Caro a été choisie pour réaliser Mulan. Sélectionnée parmi une short list de réalisatrices, la Néo-Zélandaise sera la deuxième femme dans l’histoire des studios Disney et la quatrième dans l’histoire du cinéma à diriger un film dont le budget dépasse les 100 millions de dollars.

Niki Caro, qui avait notamment signé Paï en 2003, marche ainsi dans les pas d’Ava DuVernay, la réalisatrice de Selma, actuellement aux commandes d'A Wrinkle in Time, un film Disney qui sortira sur les écrans américains en 2018 avec Oprah Winfrey, Chris Pine et Reese Witherspoon. Pour mémoire, Kathryn Bigelow a été la toute première femme à passer la barre des 100 millions de dollars avec K-19 : le piège des profondeurs en 2002. Plus récemment, Patty Jenkins s'est vu confier un budget équivalent pour le Wonder Woman de DC et Warner, attendu en France le 7 juin.

(via Tumblr)

À Hollywood, la discrimination selon le genre continue

Selon le magazine Variety, 7 % seulement des réalisateurs qui ont travaillé sur les 250 plus grosses productions de l’années 2016 étaient des femmes. Si la situation est légèrement meilleure dans le monde de la télévision, les hommes blancs dirigent toujours deux tiers des productions diffusées selon les statistiques de Directors guild of America, organisation syndicale des réalisateurs américains.

Depuis octobre 2015, une commission chargée d'évaluer l'égalité des chances en matière d'emploi (EEOC) dans l’industrie du cinéma a interrogé plus de cent femmes cinéastes. Récemment, Donald Trump a nommé Victoria Lipnic à la tête de cette commission. Un choix qu’a commenté Rachel Feldman, réalisatrice depuis plus de trente ans pour la télé américaine :

"Nous craignons tous que les choix de Donald Trump n’empêchent la commission pour l'égalité des chances de soutenir les femmes cinéastes et d'entériner que la discrimination basée sur le genre à Hollywood justifierait une action législative."

La présidente de Lucasfilm Kathleen Kennedy a récemment créé la polémique en suggérant qu'il était difficile d'embaucher des femmes cinéastes pour la franchise Star Wars.

Le choix de Niki Caro pour diriger Mulan est clairement un pas dans la bonne direction, et une nouvelle confirmation du tournant pris par Disney depuis quelques années. Le premier film du studio centré sur une super-héroïne, Captain Marvel, sortira d’ailleurs en 2019.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

(via Giphy)

(via Giphy)

À voir aussi sur konbini :