Le film Astérix et Obélix de Guillaume Canet s'offre un budget colossal

Plus cher qu'Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, mais moins cher qu'Astérix et Obélix aux Jeux olympiques.

Les films basés sur la saga BD culte de Goscinny et Uderzo, Astérix et Obélix, ont toujours eu droit à un budget costaud. Pour cause : on parle de films de grande ampleur, à costumes, où les décors sont géants et l’ambition grande. Dès la première mouture, le réalisateur Claude Zidi a joui d’un budget de 42 millions d’euros (275 millions de francs). Chabat a eu 50 millions d’euros, pour un box-office de 115 millions d’euros (!).

Les deux suivants ont coûté encore plus cher, mais n'ont pas rapporté autant, puisque le film Astérix et Obélix aux Jeux olympiques avait un budget de 75 millions d’euros (et en a rapporté 118), et qu’Astérix et Obélix au service de sa majesté avait coûté 60 millions mais n’en avait rapporté que 50.

Publicité

Vu l’échec commercial du dernier, qui n’a même pas été capable de rentrer dans les clous et d’être rentable, on se demandait de quelle envergure serait le prochain. L’ambition reste la même, puisque Variety nous informe qu’Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu aura un budget de 65 millions d’euros ! Le producteur Alain Attal justifie ce budget au média américain ainsi :

"C’est un film en costumes se déroulant il y a 2 000 ans, donc nous devons construire un village, filmer des batailles gigantesques et qui demandent énormément de figurants, et nous aurons également besoin de beaucoup d’effets spéciaux, sans parler d’un gros casting et de quelques caméos."

Astérix et Obélix : Opération Chine

Une opération coûteuse, mais qui s’annonce rentable. Déjà parce que la marque attirera un certain nombre de spectateurs en salles (ici et ailleurs, les films Astérix ayant toujours cartonné à l’étranger), mais aussi parce que le duo Canet/Lellouche est particulièrement apprécié dans l’Hexagone. Sans parler du fait que le film sera une coproduction sino-française, avec un gros distributeur chinois dans le coup – quand on sait l’importance du marché du cinéma en Chine, on se doute que cela va ramener quelques millions de spectateurs en plus.

Publicité

Pour cela, une grosse partie du tournage se déroulera là-bas. La plupart des co-prod de ce genre sont filmées en Chine, fournissant un argument de vente pour le public local. Une bonne partie du tournage se déroulera donc en Chine. Une grosse opération pour Pathé, qui a nécessité plusieurs voyages en Chine pour négocier avec les autorités, dont un avec le président Emmanuel Macron en personne !

Dans le long-métrage en question, on suivra les deux Gaulois, auxquels la seule fille de l’empereur chinois Han Xuandi vient demander de l’aide après avoir échappé aux griffes d’un prince qui l’avait kidnappée. Il y a donc de fortes chances que nos protagonistes, armés de leur potion magique, s’aventurent sur les terres lointaines de l’Empire du Milieu.

Début de tournage prévu pour ce printemps ou cet été, avec une sortie annoncée pour 2021 — on a le temps d’en savoir plus sur le casting réuni à cette occasion d’ici là.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 20/01/2020