AccueilCinéma

Le cultissime Do the Right Thing va ressortir en 4K

Publié le

par Lucille Bion

Le moment opportun pour commencer à célébrer le "Black History Month".

Bien qu’il soit sorti il y a près de trente ans, Do the Right Thing n’a rien perdu de sa superbe et fait toujours tristement écho à l’actualité. Chef-d’œuvre ultime de Spike Lee, ce film qui se situe au début de sa filmographie a eu un impact fort dans le cinéma et dans le travail du porte-parole du cinéma afro-américain.

Dix ans après sa sortie, il est officiellement considéré comme "culturellement, historiquement et esthétiquement important" par la Bibliothèque du Congrès et intègre les collections du National Film Registry.

Aujourd’hui, Do the Right Thing fait peau neuve et se voit offrir par Universal une nouvelle sortie en 4K et en Blu-ray. Un moment historique pour Spike Lee qui avait illustré les bavures policières et les altercations entre différentes communautés de quartier, lors d’un été caniculaire à Brooklyn.

Héros de son propre film, le réalisateur s’était glissé dans la peau de Mookie, un jeune livreur de pizzas qui travaille pour Sal et ses fils, Vito et Pino, ouvertement racistes. Lorsque les clients commencent à faire remarquer aux propriétaires qu’ils sont implantés dans un quartier où vivent majoritairement des Afro-Américains, la tension commence à monter sous la chaleur écrasante.

Une archive de l’Amérique actuelle

Lors de sa sortie, en 1989, le film avait beaucoup divisé. À l’époque, les critiques n’hésitaient pas à écrire que Do the Right Thing était pensé comme une protestation pour inciter notamment les spectateurs noirs à lancer des émeutes. Aujourd’hui, le film est perçu comme une archive d’une Amérique trumpiste jusqu’à peu, qui ne semble pas évoluer.

Fiction très esthétique, Do the Right Thing filme la société et ses oubliés, qui souffrent dans l’indifférence générale. Au moment de la mort de George Floyd, victime lui aussi des abus d’un policier de Minneapolis en juin dernier, Spike Lee a d’ailleurs réalisé un (très) court-métrage, 3 Brothers, dans lequel il diffuse les images de George Floyd, écrasé par le genou du flic, mises en parallèle avec la fameuse et inoubliable séquence finale du film.

La ressortie inédite de ce film est prévue au 2 février prochain, date à laquelle le monde entier commencera à célébrer le mois de l’histoire des Afro-Américains, baptisé le "Black History Month" de l’autre côté de l’Atlantique. Ce sera également l’occasion de redécouvrir cette œuvre incontournable du septième art qui a marqué toute une génération.

Triple distinction pour Spike Lee

Si Do the Right Thing marque les premiers succès du réalisateur, Spike Lee continue de se révéler très prolifique. Son dernier film en date Da Five Bloods, sorti directement sur Netflix, vient d’être distingué par la National Board of Review, rapporte Collider. L’institution, composée de cinéphiles, de critiques professionnels, de réalisateurs et d’académiciens, est l’une des plus anciennes à récompenser chaque année les meilleures œuvres sorties sur grand écran.

Le cinéaste a remporté trois distinctions pour le film, et pas des moindres puisqu’il est reparti avec les trophées du Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleure distribution. Au cours de la remise des prix, le regretté Chadwick Boseman, décédé d’un cancer du côlon a été récompensé de l’Icon Award, le temps d’un dernier hommage.

À titre informatif, Riz Ahmed a été couronné Meilleur acteur pour son rôle dans Sound of Metal et Carey Mulligan Meilleure actrice pour sa performance dans Promising Young Woman. Voilà de bons indicateurs pour les Oscars qui ont de quoi nous réjouir.

À voir aussi sur konbini :