© Netflix

Kevin Spacey : l’histoire d’une chute libre, d’acteur oscarisé à paria d’Hollywood

La procureure de Los Angeles annonçait le 22 août que Kevin Spacey faisait l’objet d’une nouvelle accusation pour agression sexuelle. Retour sur une carrière en chute libre.

© Netflix

"Un cas d’agression sexuelle a été transmis hier, le 21 août, à notre bureau par le département du shérif du comté de Los Angeles concernant Kevin Spacey. Il est en cours d’examen", a annoncé Greg Risling, porte-parole du bureau de la procureure de Los Angeles. En avril, cette dernière étudiait un premier dossier d’accusations portant sur des comportements inappropriés de l’acteur.

Publicité

D’après le porte-parole, cette première enquête concernait des événements ayant eu lieu à Hollywood en octobre 1992, rapporte CNN. Si ces deux dossiers ne sont pas rejetés, la procureure pourrait engager des poursuites contre Kevin Spacey. Dans le Massachusetts, l’acteur de House of Cards fait aussi l’objet d’une enquête : il aurait touché le sexe d’un adolescent en 2016, selon USA Today.

À Londres, six dossiers d’accusation contre l’acteur ont été ouverts. BBC News rapportait début juillet que la police avait reçu trois nouveaux dossiers entre février et avril 2018, sur des événements datant de 1996, 2008 et 2013. Au Royaume-Uni, l’acteur faisait déjà l’objet d’une enquête pour trois autres accusations, rapportées à l’automne et concernant des événements de 2005 et 2008.

En octobre 2017, l’acteur Anthony Rapp déclarait à Buzzfeed s’être fait agresser par Kevin Spacey alors qu’il avait 14 ans. D’autres accusations suivent, notamment de la part de l’acteur Roberto Cavazos, qui a déclaré sur Facebook : "Beaucoup d’entre nous ont une 'histoire sur Kevin Spacey.' Il semblait qu’il fallait juste avoir moins de 30 ans pour que monsieur Spacey se sente libre de nous toucher."

Publicité

Dans le même style que Frank Underwood dans House of Cards, Spacey s'est excusé pour "sa conduite alcoolisée" envers Rapp tout en faisant son coming out dans une tentative ratée de noyer le poisson. Son message – qui fait l’amalgame entre homosexualité et pédophilie – a été vivement critiqué. D’autant plus qu’en France, l’ivresse est une circonstance aggravante et non atténuante.

L’art rattrape la vie

Ironiquement, Kevin Spacey s’est fait une place dans le monde du cinéma en collectionnant des rôles de "méchant". Il débute sa carrière en 1986 en jouant dans La Brûlure de Mike Nichols. Sa route vers la célébrité commence réellement en 1988, alors qu’il joue un trafiquant et psychopathe millionnaire, Mel Profitt, dans la première saison de la série Wiseguy.

Sur le grand écran, il enchaîne les rôles de tueur sanguinaire (Seven), de patron sadique (Comment tuer son boss ?) et, bien sûr, de méchant ultime quand il devient l’ennemi de Superman dans Superman Returns (2006). Enfin, c’est son interprétation d’un criminel énigmatique dans The Usual Suspects (1995) qui lui vaudra l’Oscar du Meilleur second rôle.

Publicité

Parmi tous les personnages qu'il a incarnés, c’est sans doute celui de Richard III, qu’il interprète lors d’une représentation théâtrale du même nom en 2011, qui, curieusement, lui ressemble le plus. La pièce de William Shakespeare met en scène l’ascension fulgurante puis la chute brutale du tyran séducteur, qui accède au trône en assassinant frère, neveux et femme.

Alors que, dans les médias, de nouvelles histoires abominables à propos de l’acteur ne cessent de voir le jour, on ne peut pas s’empêcher de faire un parallèle entre la vie fictive et la vie réelle de Kevin Spacey. D'ailleurs, une ancienne une d’Esquire de 1997 était bizarrement prémonitoire : "Kevin Spacey has a secret" ("Kevin Spacey a un secret"), annonçait le magazine américain.

Aujourd’hui, des dizaines de personnes ont accusé l’acteur d’agressions, de harcèlement ou de comportement déplacé. À l’Old Vic, le théâtre londonien où Spacey a travaillé pendant plus de dix ans en tant que directeur artistique, une vingtaine de personnes l’ont accusé de comportements inappropriés.

Publicité

Sur le set de House of Cards, la série qui lui a valu le Golden Globe du Meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 2015, des membres de l’équipe de tournage l’ont accusé de violence sexuelle et de racisme. Suite à cela, en novembre dernier, Netflix a annoncé mettre fin à ses relations professionnelles avec l'acteur.

Fin de carrière pour la star

Il semble que la carrière de Kevin Spacey touche à sa fin. L’acteur, doublement oscarisé, a donc été ôté de la dernière saison de House of Cards et d’un autre projet de Netflix duquel il faisait partie. Ridley Scott, qui l’avait choisi pour son prochain long-métrage, Tout l'argent du monde, a décidé en novembre de tourner à nouveau les scènes de l’acteur en le remplaçant par Christopher Plummer.

Alors, que reste-t-il dans la carrière de Kevin Spacey actuellement ? Billionaire Boys Club de James Cox, le dernier film dans lequel il a tourné, sortait dans quelques salles aux États-Unis en ce mois d'août 2018... et a fait un flop monumental. D'après Hollywood Reporterle film aurait récolté à peine 425 dollars en un week-end.

Dans tout Hollywood, une seule personne a défendu publiquement Kevin Spacey. Lors du Festival international du film de Bari, le réalisateur Bernardo Bertolucci – connu pour avoir orchestré une scène de viol sans le consentement de l’actrice concernée – le défendait en clamant que Ridley Scott devrait "avoir honte" d’avoir effacé Kevin Spacey de son film.

Suite à ces nombreux scandales, Kevin Spacey s’est réfugié dans le désert de l’Arizona, où il a intégré depuis quelques semaines une clinique de "réhabilitation", The Meadows, spécialisée dans le traitement de l’addiction au sexe. 

Par clara hernanz, publié le 24/08/2018

Pour vous :