Joker 2 : Todd Phillips dément l'information

Aucun deal n'aurait pour le moment été signé avec la Warner.

Joker continue de pulvériser tous les records. La poule aux œufs d’or de la Warner vient d’atteindre le milliard de dollars de recettes et devient donc le plus gros succès pour un film R-rated. S’il n’est pas le premier film de DC à atteindre de tels sommets, il est de loin le plus rentable.

Fort du succès de Joker, Todd Phillips aurait proposé un projet d’envergure à Toby Emmerich, le patron de Warner Bros. : développer un portfolio d’origins stories des personnages de DC. Si Emmerich n’a visiblement pas été séduit par cette proposition, un compromis aurait cependant été trouvé, nous apprend The Hollywood Reporter : Phillips viendrait de signer pour un nouveau film DC et il aurait carte blanche. On ne sait donc pas quel autre personnage pourrait avoir droit à son origin story à la sauce Todd Phillips.

Publicité

Si la fin du Joker aurait pu nous laisser penser qu’il pourrait développer l’enfance de Bruce Wayne, laissée en suspens à la fin du film, cette hypothèse est peu probable puisqu’un reboot de Batman est déjà dans les tuyaux. Cependant, toujours selon The Hollywood Reporter, il est fort probable que Todd Philipps et la Warner retrouvent le génial Joaquin Phoenix pour développer ce sequel. 

Mise à jour du 22 novembre

Énième rebondissement dans l’affaire du sequel du Joker. Si Joaquin Phoenix et Todd Phillips, les deux principaux intéressés, n’ont effectivement pas l’air d’être contre l’idée d’une suite, ce dernier vient de démentir les informations sur une suite à Indie Wire. Cette proposition de portfolio d’origins stories des personnages de DC aurait en réalité été pitchée à la Warner avant même qu’il n’ait le feu vert pour Joker. Et le réalisateur s’est expliqué sur ses ambitions de façon très claire :

Publicité

"Si vous connaissez ma carrière et la façon dont je travaille, ce n’est pas vraiment mon style. J’ai fait une immense comédie pour Warner Bros, Very Bad Trip, et je ne suis pas subitement devenu un producteur de comédies à la chaîne pour autant. […] J’ai deux projets en développement en même temps, et pas 40 comme certaines personnes. Je ne suis pas le genre de personne à vouloir faire 40 films. Je n’ai pas cette énergie."

S’il ne s’oppose donc pas fermement à une suite, Todd Philipps confirme une bonne fois pour toutes qu’il n’a jamais pensé le Joker en tant que franchise. Affaire à suivre.

Par Manon Marcillat, publié le 20/11/2019

Copié

Pour vous :