LOS ANGELES, CA – NOVEMBER 08: John Lasseter attends the premiere of « Coco » at El Capitan Theatre on November 8, 2017 in Los Angeles, California. (Photo by Jason LaVeris/FilmMagic)

Disney : John Lasseter, DA de Pixar, reconnaît des "étreintes non consenties" et se met en retrait

Le réalisateur de Toy Story, qui dirige l’animation chez Disney/Pixar, a reconnu avoir eu un comportement déplacé envers certaines employées et annoncé prendre un congé sabbatique.

© Jason LaVeris/FilmMagic

Alors que Coco est bien parti pour entrer officiellement dans la course à l’Oscar, le studio d’animation Pixar se voit bouleversé par une nouvelle de taille. John Lasseter, cofondateur du géant de l’animation, a annoncé ce mardi 21 novembre se retirer pour six mois, après avoir admis des "faux pas" dans son comportement à l’égard de certaines employées. Selon des sources internes, il serait connu pour "attraper, embrasser et faire des commentaires sur les attributs physiques", obligeant certaines de ses collaboratrices à développer des techniques pour éviter ses baisers, ses étreintes prolongées ou ses mains baladeuses, souvent posées sur leurs jambes.

Publicité

"Je m’excuse profondément si je vous ai laissés tomber"

Dans un communiqué interne obtenu par The Hollywood Reporter, John Lasseter a présenté ses excuses :

"J’ai récemment dû avoir nombre de conversations difficiles, qui ont été très douloureuses pour moi. Ce n’est jamais facile de faire face à ses faux pas, mais c’est la seule manière d’apprendre.

"Il a été porté à mon attention que certaines d’entre vous ont eu le sentiment que je ne les respectais pas et étaient mal à l’aise à cause de moi. Cela n’a jamais été mon intention. Collectivement, vous comptez énormément pour moi, et je m’excuse profondément si je vous ai laissés tomber. Je veux plus particulièrement m’excuser auprès de chaque personne qui a fait l’objet d’une étreinte non désirée, ou de tout autre geste ressenti comme outrepassant les limites sous quelque forme que ce soit. Peu importe si mes intentions étaient bénignes, chacun a le droit au respect des limites qu’il définit."

Les studios Disney – dont Pixar est la filiale – s’engagent de leur côté "à maintenir un environnement dans lequel tous les employés sont respectés et encouragés à faire de leur mieux". Ils disent apprécier "la franchise de John et ses excuses sincères" et soutiennent pleinement son congé sabbatique.

Publicité

La productrice et scénariste Rashida Jones a quant à elle démenti dans le New York Times avoir quitté le projet Toy Story 4, réalisé par Lasseter, en raison de cette affaire. Elle affirme que son départ, ainsi que celui de Will McCormack, est lié à des "différends créatifs et philosophiques".

Par Marie Jaso, publié le 22/11/2017

Pour vous :