Job de rêve : le Studio Ghibli cherche du monde pour bosser au Japon

Les postes pourraient concerner les longs-métrages des Miyazaki, père et fils.

Cela fait environ 3 ans que le Studio Ghibli ne nous a pas donné notre dose de rêve en matière d'animation. Depuis le long-métrage La Tortue Rouge (2016), les fans attendent impatiemment la nouvelle production onirique du Studio. Aux dernières nouvelles, le maître incontesté Hayao Miyazaki (dont le dernier long-métrage, Le vent se lève, date déjà d'il y a six ans) serait en train de travailler sur un film, tout comme son fils Goro qui avait déjà prouvé son talent avec La Colline aux coquelicots, en 2011.

En attendant, si vous avez des bonnes notions linguistiques de japonais et bien évidemment d'animation 2D, le Studio vient de poster une offre d'emploi d'artiste numérique. Les compétences demandées sont assez classiques pour ce genre de poste : vous devez avoir plus de 20 ans, et être disponible à partir du 1er octobre 2019 et jusqu'à la fin du processus de création du film, pour un salaire de 250 000 yens (environ 2000 euros) voire plus selon expérience.

Publicité

Si vous décrochez le sésame, vous aurez la chance de travailler avec Miyazaki et de vous occuper de la finition numérique de l'animation de son film. Pour rappel, Hayao Miyazaki a toujours refusé de recourir au travail assisté par ordinateur, lui préférant la méthode traditionnelle du dessin. Le Studio Ghibli est aussi connu pour être une valeur sûre en terme de rémunération fixe. Fondé en 1985 par des syndicalistes, il est l'un des rares studios d'animation nippon à ne pas payer à la planche de dessin, mais bien avec un salaire mensuel, d'ailleurs situé au-dessus de la moyenne nationale.

Il vous reste encore quelques mois pour parfaire votre japonais et vous envoler pour le pays du Soleil Levant, alors prenez le Totoro par les cornes et foncez !

Par Pierre Bazin, publié le 25/04/2019

Pour vous :