AccueilCinéma

Back to 80's : un film sur Tetris arrive avec Taron Egerton

Publié le

par Lisa Drian

Retour sur l'incroyable histoire du jeu vidéo, né en URSS, qui a rendu le monde accro.

Flash-back dans les années 1980. La petite musique entêtante, les parties prise de tête, les pièces de couleur qui descendent par à-coups puis qui disparaissent : Tetris, le jeu emblématique de toute une génération va avoir droit à son film. Et qu’on soit des années 1980 ou pas, on y a déjà tous joué.

Un biopic sur l’entrepreneur néerlandais Henk Rogers et la bataille juridique qui accompagne le jeu vidéo va être dirigé par Jon S. Baird, le réalisateur de Stan & Ollie. L’acteur Taron Egerton, qui a joué dans Rocketman et Kingsman, incarnera l’entrepreneur. Le film est inspiré de faits réels, et revient sur les problèmes de propriété intellectuelle au commencement du jeu vidéo, pendant la guerre froide. 

Un casse-tête juridique 

Le jeu a traversé des générations et est passé des consoles aux smartphones mais son histoire reste singulière. Tetris, d’origine soviétique, est créé par l’informaticien russe Alexey Pajitnov en 1984, qui l’a mis au point au centre informatique de l’Académie des Sciences de l’URSS. Très vite, le phénomène Tetris prend de l’ampleur et les joueurs deviennent accro, à tel point que l’addiction empiète sur les heures de travail. 

Lorsque le jeu gagne en popularité, il intéresse Henk Rogers, un Hollandais installé au Japon, créateur de jeux vidéo qui flaire la bonne affaire. Il est aussi prospecteur pour Nintendo. Le PDG de Nintendo de l’époque, Hiroshi Yamauchi, n’hésite pas à proposer une somme astronomique pour récupérer les droits du jeu vidéo. Et Nintendo s’apprête à sortir une console portative, la fameuse Game Boy que nous avons tous connue, qui pourrait parfaitement convenir au jeu. Bingo. Tetris s’exporte partout dans le monde et c’est un succès. 

Le créateur de jeux vidéo avait à l’époque un différend avec une agence de programmes informatiques mais aussi avec des sociétés de logiciels contrôlées par l’ancien magnat Robert Maxwell. Après de longues négociations, les droits de propriété intellectuelle – qui n’existent pas à l’époque en URSS – lui reviennent, mais aussi au créateur, Alexey Pajitnov, qui n’a pas touché un sou pendant 10 ans, après la création du jeu.

Selon Dark Horizons, le tournage devrait débuter en septembre. 

À voir aussi sur konbini :