AccueilCinéma

Jeremy Irons est d'accord avec les critiques négatives sur Batman v Superman

Publié le

par Charles Carrot

L'acteur britannique interprète Alfred, le bien connu majordome de Batman dans le film. Ce qui ne l'empêche pas de le trouver imparfait.

Jeremy Irons en Alfred Pennyworth dans <em>Batman v Superman : L'aube de la Justice</em> de Zack Snyder. (© Warner Bros.)

Bien qu'ayant raisonnablement marché au box-office, le récent Batman v Superman a reçu un accueil assez glacial de la presse et d'une partie du public. Et visiblement, même parmi l'équipe du film, il arrive que l'on considère le résultat décevant : l'acteur Jeremy Irons par exemple, qui interprète le personnage d'Alfred dans le long métrage et dans ses futures suites, a déclaré dans une interview au magazine britannique Event, relayée par le Daily Mail, qu'il comprenait les critiques négatives :

"Elles étaient méritées. Le film a rapporté un milliard de dollars, donc les critiques ne comptent pas vraiment, mais il était un peu surchargé... L'histoire était très confuse. Je pense que le prochain [le film Justice League, partie 1, actuellement en tournage, ndlr] sera plus limpide. Le script est beaucoup plus réduit en tout cas, il est plus linéaire."

Un acteur à la franchise inhabituelle

Irons fait donc preuve d'une liberté d'expression assez étonnante sur le projet, considérant qu'il fait a priori partie de l'univers cinématographique DC Comics pour un nombre considérable de films à venir, à commencer par les deux Justice League et le prochain Batman réalisé par Ben Affleck. Le comédien de 67 ans est néanmoins connu pour sa franchise, il ne cache d'ailleurs pas que jouer dans la série de blockbusters met du beurre dans les épinards ("c'est sympathique parce que ça m'apporte quelques revenus", dit-il, même s'il est déjà multimillionnaire).

Un franc-parler rafraîchissant dans un univers d'acteurs hollywoodiens aux déclarations millimétrées, qui nous permet également d'apprendre dans la même interview que l'acteur est favorable à un retrait de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, tout en trouvant que "le monde est dans une situation explosive" et que "ce n'est pas le moment de casser des unions". On attend impatiemment son avis sur le prochain Batman.

À voir aussi sur konbini :