Portrait de Jean Piat dans la pièce ‘Chapitre II’ le 14 janvier 1985 à Paris, France. (Photo by Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho via Getty Images)

Jean Piat, géant du théâtre, inoubliable voix de Gandalf et de Scar, est décédé

Incomparable interprète de Cyrano de Bergerac, star de la série télévisée Les Rois Maudits,  voix symbolique d'un des personnages principaux du Seigneur des Anneaux et des grands méchants de Disney, Jean Piat laisse derrière lui une immense carrière.

Photo Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho © Getty Images

Publicité

Jean Piat s’est éteint le 18 septembre à l’âge de 94 ans, ont annoncé ses filles à l’Agence France-Presse (AFP). Sociétaire de la Comédie-Française, il a consacré sa vie au théâtre et au cinéma en jouant notamment dans plus de 60 pièces entre 1947 et 1972. Son personnage fétiche : Cyrano de Bergerac, qu’il a incarné près de 400 fois, rapporte Le Monde.

Sur grand écran, il a laissé son empreinte vocale en doublant des personnages phares de la pop culture. En 1994, il commence par se glisser dans la peau de Scar dans Le Roi Lion. Grand méchant, ami des hyènes et frère tyrannique de Mufassa, Scar reste aujourd’hui l’un des vilains cultes de la maison aux grandes oreilles.

Publicité

Deux ans après, Jean Piat double à nouveau un personnage central dans un classique Disney, l'impitoyable juge Frollo dans Le Bossu de Notre-Dame. Son personnage permet notamment d’introduire le film grâce à l’histoire tragique mise en scène par Clopin :

est 

Plus tard, le comédien consacre une large partie de sa carrière à la franchise du Seigneur des Anneaux puis au Hobbit en doublant Gandalf le Gris devenu Gandalf le Blanc après sa résurrection dans Les Deux Tours. Si Ian McKellen a prêté ses traits à ce personnage-clé dans les six films de Peter Jackson, Jean Piat a lui marqué de sa voix l'univers de J. R. R. Tolkien pendant près de 15 ans. 

Publicité

Outre son timbre, c’est surtout grâce au petit écran que le public se souviendra de son visage. En 1972, Jean Piat connaît un succès considérable dans la série Les Rois Maudits, dans le rôle de Robert d’Artois et son légendaire costume rouge. Une carrière fructueuse unanimement reconnue en 2010, lorsqu'il est fait officier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Par Lucille Bion, publié le 19/09/2018

Pour vous :