AccueilCinéma

Jean Dujardin va jouer dans un film sur les attentats du 13-Novembre

Publié le

par Louis Lepron

"Une plongée au cœur de l’antiterrorisme."

Le cinéaste Cédric Jimenez va tourner mi-mai Novembre, un film autour des attentats du 13 novembre 2015 en région parisienne, avec Jean Dujardin, a annoncé mercredi la production. Le film est "une plongée au cœur de l’antiterrorisme pendant les cinq jours de traque qui ont suivi les attentats du 13-Novembre", précise StudioCanal dans un communiqué. Ce soir-là, des commandos jihadistes ont fait 130 morts et 350 blessés en région parisienne, à l’extérieur du Stade de France, sur des terrasses de la capitale et dans la salle de spectacle du Bataclan.

Le réalisateur, Cédric Jimenez, est un habitué du polar et de l’univers de la police, ayant déjà signé La French en 2014, dans lequel Jean Dujardin interprétait le juge Michel et sa lutte à mort contre le trafic de drogue, et Bac Nord, qui attend la réouverture des salles pour sortir.

Pour ce qui est à l’heure actuelle le projet de film le plus ambitieux sur les attentats du 13-Novembre auxquels, plus de cinq ans après, peu de fictions ont été consacrées, Jean Dujardin sera entouré de Sandrine Kiberlain, Jérémie Renier, Anaïs Demoustier ou encore Sofian Khammes, bientôt à l’affiche de La Nuée. Le scénario est signé Olivier Demangel, qui a notamment travaillé sur la série Baron noir. Le tournage, en Île-de-France, en Grèce et en Belgique, doit débuter le 12 mai pour 12 semaines.

Un autre projet, Un año, una noche, vient d’être tourné par le cinéaste espagnol Isaki Lacuesta, interprété par Nahuel Perez Biscayart, (120 battements par minute) et Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu). Le film est adapté du témoignage d’un survivant espagnol de l’attaque du Bataclan et n’est pas "sur l’attentat en lui-même", avait indiqué récemment l’un des producteurs français, Jérôme Vidal, à l’AFP.

Outre ces deux films en préparation, le réalisateur Mikhaël Hers avait réalisé Amanda en 2018, sur l’histoire d’une petite fille qui perd sa mère dans un attentat (fictif) au bois de Vincennes, rappelant l’atmosphère du Paris endeuillé post-13-Novembre.

Côté série, les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache se sont également inspirés du traumatisme post-13-Novembre pour En thérapie, diffusée sur Arte et qui a connu un engouement important avec plus de 41 millions de visionnages en ligne de ses 35 épisodes.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :