AccueilCinéma

Jack Nicholson a 80 ans : retour sur huit scènes légendaires

Publié le

par Aurélien Huet

Retour sur huit scènes incontournables d'un acteur culte.

Plus besoin de présenter Jack Nicholson, qui a fêté le 22 avril son 80e anniversaire. L'acteur, récompensé à trois reprises aux Oscars, coule désormais une paisible retraite. On le connaît surtout pour ses répliques inimitables et ses interprétations de personnages toujours à la marge ou inquiétants. Dans sa filmographie, on se souvient particulièrement de ses rôles dans Easy Rider, Vol au-dessus d'un nid de coucou et, évidemment, Shining. Pour lui souhaiter un anniversaire digne de ce nom, on a souhaité revenir sur les huit scènes les plus inoubliables de sa carrière.

La Petite Boutique des horreurs – Roger Corman (1960)

"No novocaine, it dulls the senses."

Le réalisateur du culte The Trip a réalisé un film angoissant dans lequel on retrouve déjà un Jack Nicholson particulièrement bizarre.

Easy Rider – Dennis Hopper (1969)

"Les Indiens."

Le film qui a présenté la contre-culture au grand public. L'histoire de ces bikers dealers de drogue est considérée par certains comme le premier film indie. La bande son de ce long-métrage est l'une des meilleures de l'histoire du cinéma.

Vol au-dessus d'un nid de coucou – Milos Forman (1975)

"Tu penses que tu es fou ou quoi ? Tu ne l'es pas !"

Le film qui a fait la gloire de Jack Nicholson. Ce chef-d'œuvre du réalisateur Milos Forman se déroule en Amérique, au sein d'un hôpital psychiatrique. On y retrouve également Christopher Lloyd (Retour vers le futur) et Danny DeVito (Batman : Le défi).

Shining – Stanley Kubrick (1980)

"C'est Johnny !"

Jack Nicholson est au sommet de son art dans cette adaptation d'un thriller de Stephen King par Stanley Kubrick. On y retrouve de nombreuses répliques devenues cultes, comme l'histoire des trois petits cochons. La descente de l'acteur vers une folie totale est aussi captivante que terrifiante.

Batman – Tim Burton (1989)

"Jack est mort, mon ami. Appelle-moi 'Joker'. Comme tu le vois, je vais beaucoup mieux."

Il incarne ici l'ennemi juré de Batman (Michael Keaton), dans cette adaptation de Tim Burton. Moins sérieux que celui de Heath Ledger, mais bien plus convaincant que celui de Jared Leto, le Joker de Jack Nicholson est le plus fidèle au comics original.

Des hommes d'honneur – Rob Reiner (1992)

"Vous ne pouvez pas supporter la vérité !"

Dans ce film, Jack Nicholson fait face à Tom Cruise. Il campe un colonel psychorigide qui essaye de couvrir un grave incident ayant causé la mort de l'un de ses hommes. Ce moment résume tout le film.

Self Control – Peter Segal (2003)

"Je me trouve beau."

Un ovni dans sa carrière. Dans ce film, Nicholson donne la réplique à Adam Sandler. L'acteur joue le rôle d'un coach en gestion de la colère aux méthodes peu conventionnelles.

Les Infiltrés – Martin Scorsese (2006)

"Je ne veux pas être un produit de mon environnement, je veux produire mon environnement."

Un autre classique de la filmographie de Scorsese. Nicholson joue dans ce film aux côtés de Leonardo DiCaprio et Matt Damon : un véritable passage de flambeau à une nouvelle génération.

À lire -> Un festival de films d'horreur va se tenir dans l'hôtel de Shining

À voir aussi sur konbini :