(© Sony Pictures)

featuredImage

Karen Gillan : "Je n’aurais pas accepté le rôle si je n’avais pas aimé le message de Jumanji 2"

Alors que vient de sortir en DVD et Blu-ray Jumanji 2, nous avons discuté avec son actrice principale, Karen Gillan.

(© Sony Pictures)

En l’espace d’un an, Karen Gillan a enchaîné trois des plus gros succès au box-office de ces 12 derniers mois : Les Gardiens de la Galaxie 2, Jumanji 2 et Avengers : Infinity War. Pour deux d’entre eux, elle arborait un maquillage qui la rendait complètement méconnaissable. C’est en effet avec une tronche bleue que le commun des mortels (surtout les non-adeptes de la série anglaise Doctor Who) l’a d’abord connue dans le premier volet des Gardiens de la Galaxie, en 2014, dans le rôle de Nébula, la sœur de Gamora et la fille adoptive d’un certain Thanos.

Mais l’actrice écossaise a véritablement marqué l’esprit du grand public (parce qu’on la voyait enfin) dans l’autre blockbuster qui a tout explosé en 2017, la suite de Jumanji. Cette comédie, qui pouvait faire peur sur le papier et qui fut une excellente surprise grâce à un scénario malin et un quatuor d’acteurs très bons, a rapporté 950 millions de dollars. Rien que ça.

Aux côtés de The Rock, Kevin Hart et Jack Black, elle y campe l’avatar de Martha, une jeune lycéenne introvertie qui se retrouve piégée dans le corps d’une aventurière ultra-badass dans un jeu vidéo.

Alors que le film vient de sortir en Blu-ray et DVD, nous avons pu nous entretenir au téléphone quelques minutes avec l’actrice. Un échange court, mais suffisant pour discuter du casting, du tournage, de la misogynie de Hollywood, de la suite de Jumanji annoncée quelques semaines auparavant, et même un peu d’Avengers.

Konbini | J’ai lu que tu étais fan du premier film. Comment as-tu entendu parler du nouveau ? Étais-tu effrayée de jouer dedans étant donné ton admiration pour le film original ?

Karen Gillan | J’ai toujours été en effet une grande fan du premier. C’est l’un de mes trois ou quatre films préférés. Je l’adore ! La première fois que j’ai entendu qu’il allait y avoir une suite, c’est quand j’ai vu une annonce pour le casting, et je n’y croyais pas. C’était littéralement le dernier jour d’un tournage que je faisais pour un autre film. Je buvais un verre de vin, et tu sais, c’était le genre de moment où tu te dis : "Ah, je veux me reposer pour un bout de temps !" Et puis, tu vois l’annonce et tu te dis : "Oh mon Dieu !"

J’étais tellement excitée à l’idée qu’il y ait une suite. Puis j’ai pu lire le script, que j’ai trouvé brillant, et je me suis dit rapidement : "OK, je retournerai au boulot si c’est pour ce film !" [Rires.] J’avais besoin de ce rôle, vraiment.

Est-ce que le script a changé pendant la phase de production ou est-il resté un peu similaire ?

La forme globale a toujours été la même. Le réalisateur, Jake Kasdan, a été dans la collaboration tout le temps. Il réécrivait des sections avec les acteurs et les scénaristes pendant le tournage, et on parlait ensemble des personnages, etc. On était vraiment écoutés, c’était génial. Donc oui, c’était quand même un "work in progress", même si la trame est restée la même.

Je présume qu’il y a eu beaucoup d’improvisation, vu le casting.

Alors, oui ! Il se trouve que j’adore l’improvisation, mais je n’en ai jamais vraiment fait. Quand je regarde des films, mes dialogues préférés sont ceux qui sont improvisés parce qu’ils semblent toujours si naturels. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire, mais je trouve que ça s’entend, une bonne improvisation.

J’essaye de le faire, mais je n’ai pas une immense expérience à ce sujet. Et je n’ai pas toujours eu l’occasion d’en faire. Alors autant dire que travailler avec Jack Black, Kevin Hart et The Rock a été l’une des meilleures leçons à ce sujet.

Il y a eu une controverse concernant ta tenue dans le trailer, jugée très courte et inadaptée à la jungle, avant que l’on en sache un peu plus sur la trame du film. Comment l’as-tu vécue ?

Très bien, en fait ! Ce n’était pas très dur, peut-être parce que je n’ai pas pris la controverse comme une mauvaise chose. Je comprenais tout à fait la réaction des gens, ils avaient raison en soi : quand tu regardes la photo sans connaître le contexte, la tenue peut paraître choquante. Du coup, je me disais que, au contraire, c’était une bonne chose. Toute discussion sur l’inégalité entre les hommes et les femmes est une bonne chose.

Et le film prend finalement le contre-pied, en mettant une jeune adolescente introvertie dans cette tenue, dans laquelle elle n’est pas à l’aise !

Oui, bien sûr ! C’est exactement ça. Les gens ne pouvaient pas le savoir à l’époque, et d’ailleurs la polémique n’a pas repris après la sortie du film. Le script était bien écrit à ce niveau-là, et Jake était vraiment conscient de ces questions.

Je vais te dire : je n’aurais pas accepté le rôle si je n’avais pas aimé le message. Vraiment.

As-tu déjà vu des rôles attirants sur le papier et que tu as refusés à cause de ça ?

Oh, mais tellement [rires] ! Il y a tant de rôles dont je ne veux pas, parce que je les trouve très mal écrits sur ce point précis. Il faut avoir conscience que dans notre profession, nous lisons beaucoup de scripts. Et cette situation arrive si souvent… Je ne me rends même pas aux castings quand c’est le cas.

Jumanji 2 était un immense succès, et on a annoncé très rapidement qu’il y aurait une suite. Es-tu sur le projet ?

Je pense que tu en sais autant que moi [rires] ! Non, franchement, j’ai lu l’info sur Internet, je ne sais rien dessus. Je ne sais même pas si je serai dedans pour l’instant ! Mais je l’espère. J’espère que d’autres personnages joueront à ce jeu vidéo et rentreront dedans, pour que l’on puisse jouer d’autres rôles. J’aimerais vraiment être dans cette suite en tout cas !

Que peux-tu nous dire sur les futurs Avengers [l’interview s’est déroulée le 19 février dernier, ndlr] ?

Hum… Tu connais la maison, je pense, la discrétion de Marvel est légendaire. Qu’est-ce que je peux te dire ? Je peux te dire qu’il sera épique, et que les fans vont être ravis.

Pour finir, est-ce que tu joueras dans le quatrième volet ?

J’ai tourné les deux films, donc je serai dans Avengers 4, oui.

Jumanji 2 est désormais disponible en VOD, Blu-ray et DVD.

Par Arthur Cios, publié le 04/05/2018

Copié