Ingrid Goes West s’offre une bande-annonce flashy et destroy

Bientôt à l’affiche de Wind River, la jolie Elizabeth Olsen s’est muée en rock star des réseaux sociaux dans l’instantané sociétal Ingrid Goes West signé Matt Spicer. La bande-annonce donne le la.

Révélée par l’excellent Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin, dans lequel elle incarnait une jeune fille victime de paranoïa et d’hallucinations après avoir déserté une secte, Elizabeth Olsen continue de varier les plaisirs. Quand elle n’est pas occupée à être Wanda Maximoff dans les blockbusters Avengers : L’Ère d’Ultron et Captain America: Civil War, la belle Californienne s’essaye aux productions indés.

Publicité

On la verra ainsi le 30 août dans Wind River de Taylor Sheridan, où elle s’est glissée avec brio sous les traits d’une recrue du FBI épaulant un pisteur d’une réserve indienne pour élucider un meurtre. Et ce n’est pas tout. En début d’année, les festivaliers de Sundance ont pu l’admirer dans le long-métrage Ingrid Goes West. Récompensée par un prix du scénario, cette réalisation de Matt Spicer, dont la date de sortie en France n’a pas encore été actée, l’a transformée en starlette d’Instagram, dopée aux likes et autres hashtags de gloire et de beauté.

Elizabeth Olsen y joue le rôle de Taylor, une pétillante jeune femme à qui tout réussit et qui va provoquer chez une de ses fans mentalement instable, prénommée Ingrid (Aubrey Plaza), une véritable obsession. La bande-annonce joue clairement sur le jeu de l’addiction. De quoi permettre à la génération perfusée aux réseaux sociaux d’y trouver forcément un écho particulier. Plutôt emballant, navigant entre comédie et gravité, le trailer promet un constat qui met le doigt là où ça fait mal.

© Star Thrower Entertainment

Publicité

Par Mehdi Omaïs, publié le 11/08/2017

Pour vous :