House of Glass, le court-métrage sur Trump qu’il nous fallait

Ce court-métrage sur Donald Trump nous ravit. Improbable et très gonflé mais réussi !

Et si Trump n’existait pas ? Et s’il n’était qu’un gros tas d’air ? Plausible : cela expliquerait pourquoi il est parfois complètement à côté de la plaque. C’est justement l’hypothèse qu’avance Ft. Langley dans son court-métrage House of Glass, à la fois horrifique et merveilleux.

Publicité

Le cinéaste débute en mettant les pieds dans le plat, dépeignant un Donald Trump mangeur de hamburgers, hypnotisé par l’oiseau bleu de Twitter. Pour continuer dans les clichés – toutefois assez réalistes –, sa limousine et ses gardes du corps l’emmènent jusqu’à sa luxueuse Trump Tower. Là, le cauchemar commence : le 45e président des États-Unis se déshabille et, tel un strip-tease, le final est grandiose. Trump dégonfle comme un gros ballon.

Une théorie fumeuse, dont on se délecte.

Par Lucille Bion, publié le 19/02/2018

Pour vous :