AccueilCinéma

Hidden Figures, l'histoire oubliée des géniales femmes de la Nasa

Publié le

par Thibault Prévost

Le film Hidden Figures relate l'histoire vraie de trois femmes noires, enrôlées comme mathématiciennes dans le programme Apollo de la Nasa. Historique.

Elles s'appellent Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan. Trois femmes, noires, dans une Amérique puritaine des années 1960 incapable de saisir la notion même d'égalité des sexes. Trois mathématiciennes, dont l'une confinant au génie, enrôlées par la Nasa pour dessiner les trajectoires de décollage et d'atterrissage du programme Apollo, en pleine course aux étoiles avec l'URSS, pour envoyer l'astronaute John Glenn en orbite. En janvier 2017, le film Hidden Figures racontera leur histoire. Une histoire à double sens, comme le mot "figures", qui parle à la fois de nombres cachés et de femmes écartées des livres d'histoire.

Le film, éponyme du livre à paraître le mois prochain aux États-Unis, s'est arrogé les services de Taraji Henson (vue dans Person of Interest ou Empire) pour incarner la géniale Katherine Johnson — que la Nasa est allée chercher à 15 ans, alors que la gamine était tranquillement à l'université. Les rôles de ses acolytes nerds et brutes de décoffrage, toutes en gestuelle faciale et punchlines tressées, seront assurées par Octavia Spencer et Janelle Monáe (oui, cette merveilleuse Janelle Monáe). On trouve aussi, pêle-mêle, une apparition de Kirsten Dunst et de Kevin Costner et, cerise sur le vaisseau spatial, un excitant tête-à-tête entre Pharrell et Hans Zimmer pour une bande-son qui promet un groove aux accents épiques.

À l'heure où le scientifique est redevenu cool pour le grand écran (merci Christopher Nolan, Ridley Scott et Alejandro Iñárritu),  Hidden Figures, derrière son arc narratif simpliste — vaincre les préjugés racistes et sexistes de l'époque grâce à la science, quelle surprise —, nous offre quand même un inédit combo d'héroïnes féminines, noires et scientifiques, et réhabilite (un peu) l'héritage de ces pionnières de la physique aérospatiale que l'Histoire aime tant reléguer au fond de la photo de classe. Car dix ans plus tard, en 1969, lorsque Neil Armstrong et Buzz Aldrin iront poser leur drapeau sur la Lune, c'est encore à une femme, Margaret Hamilton, qu'ils le devront. En attendant son biopic, Hidden Figures sortira le 13 janvier 2017 aux États-Unis.

À voir aussi sur konbini :