(Photo by Raymond Hall/GC Images)

Harvey Weinstein aurait trouvé un accord à 44 millions de dollars avec ses accusatrices

Accusé de nombreuses agressions sexuelles, l’ancien producteur de cinéma a trouvé un accord financier au civil.

Ancien producteur hollywoodien de renom, Harvey Weinstein a vu sa carrière s’écrouler après de très nombreuses révélations et accusations d’agressions sexuelles. On apprend ce vendredi 24 mai que l’accusé a ainsi réglé un montant de 44 millions de dollars dans le cadre d’un accord financier avec plusieurs de ses victimes présumées ainsi que des créanciers qui le poursuivaient, comme le rapporte The Wall Street Journal.

Ainsi, sur ce total de 44 millions de dollars, les deux tiers iront directement à un groupe de plaignantes, de créanciers de l’ancien studio et d’anciens employés. Tandis que l’autre tiers sera versé aux anciens associés de Harvey Weinstein, puisque ces accusations ont engendré la faillite de la société de Weinstein, n’ayant trouvé aucun acquéreur.

Publicité

Cet accord, qui n’a pas encore été signé d’après cette même source, devrait permettre d’englober toutes les procédures au civil intentées contre lui, y compris à l’étranger. Il versera ainsi des dédommagements aux dizaines de femmes qui l’accusent de harcèlement sexuel, ce qui relève du droit civil. Rappelons qu’aux États-Unis, les procédures civiles et pénales sont séparées de façon bien distincte.

Si la porte-parole d’Harvey Weinstein n’a pas souhaité commenter l’information, l’ancien producteur reste tout de même sous la menace d’un procès au pénal. Celui-ci devrait avoir lieu en septembre prochain, et Harvey Weinstein y sera probablement jugé pour agressions sexuelles, et notamment pour viols. Il risque la prison à perpétuité.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 24/05/2019

Pour vous :