( © Blumhouse )

Le trailer cauchemardesque de Happy Death Day

Happy Death Day, la nouvelle production Blumhouse, s’entiche d’une héroïne piégée dans le temps : tous les jours, elle revit la même journée et se fait constamment trucider par le même tueur.

Chaque sortie de la maison de production Blumhouse est un petit événement. Réputée pour aider les thrillers et films d’horreur à petit budget, elle est devenue une référence – surtout depuis que Get Out et Split lui ont rapporté, au total, plus de 500 millions de dollars au box-office. Son nouveau projet, un film prometteur baptisé Happy Death Day, joue maintenant avec la mort et le temps.

Publicité

Un peu comme Tom Cruise dans Edge of Tomorrow, l’héroïne campée par Jessica Rothe (aperçue dans La La Land) est une étudiante qui se fait tuer toutes les nuits, le jour de son anniversaire, puis ressuscite toujours au même endroit. La seule manière de sortir de ce cercle infernal ? Trouver l’identité du tueur, celui qui la hante avec son masque de poupée.

Happy Death Day est réalisé par Christopher Landon, qui a déjà bossé avec Blumhouse pour Paranormal Activity : The Marked Ones, le spin-off de la saga horrifique. Il s’entoure cette fois de Ruby Modine (Shameless), Charles Aitken (The Knick) et Israel Broussard (The Bling Ring).

Si le film sortira aux États-Unis le 13 octobre, il débarquera en France le 15 novembre. Pour le moment, le long-métrage nous fait donc patienter avec une belle affiche :

Publicité

( © BLUMHOUSE )

(© Blumhouse)

Par Lucille Bion, publié le 16/06/2017

Pour vous :