AccueilCinéma

Gifle de Will Smith aux Oscars : Jada Pinkett Smith sort de son silence

Publié le

par Arthur Cios

Un message sur Instagram des plus cryptiques.

Gifle de Will Smith aux Oscars : Jada Pinkett Smith sort de son silence

(Photo by Arturo Holmes/FilmMagic)

Jada Pinkett Smith s’est exprimée mardi sur Instagram pour la première fois depuis que son époux, Will Smith, a giflé l’humoriste Chris Rock sur la scène des Oscars, laissant un message des plus cryptiques pour ses abonnés. "C’est une saison pour la guérison et je suis là pour ça", a-t-elle écrit pour tout message sur Instagram. Aucun autre mot n’accompagnait cette phrase.

Cette publication succède aux excuses publiques présentées par Will Smith à Chris Rock et au public des Oscars pour son accès de violence. C’est une plaisanterie de Chris Rock sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, atteinte d’alopécie – une maladie provoquant une importante chute de cheveux, dont elle a révélé souffrir voici quelques années –, qui avait déclenché l’esclandre. Will Smith était soudainement monté sur scène et avait giflé Chris Rock sous l’œil médusé des célébrités et des téléspectateurs. L’acteur de 53 ans lui avait hurlé : "Laisse le nom de ma femme hors de ta putain de bouche !" une fois de retour à son fauteuil.

À lire également -> Pourquoi Will Smith a frappé Chris Rock sur la scène des Oscars

"Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j’ai fait était déplacé et j’ai eu tort", avait écrit lundi Will Smith sur son compte Instagram. "Mon comportement la nuit dernière aux Oscars était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j’ai réagi de manière émotionnelle", a-t-il expliqué, rejetant explicitement "toute violence".

L’Académie des Oscars avait peu auparavant annoncé l’ouverture d’une enquête interne sur cet incident, soulignant qu’elle condamnait "les actions de M. Smith lors du show de la nuit dernière". Chris Rock lui-même ne s’est pas exprimé sur l’incident.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :