( Tom Hardy dans Mad Max : Fury Road © Warner Bros. )

Pourquoi George Miller, le créateur de Mad Max, déclare la guerre à la Warner

Et vu comment c’est parti, le réalisateur n’est pas motivé pour un nouveau film Mad Max qui nous raconterait l’histoire d’Imperator Furiosa.

Tom Hardy dans Mad Max : Fury Road. (© Warner Bros. )

Mad Max : Fury Road a gagné six oscars, a remporté environ 380 millions de dollars de recette (326 millions d’euros), et a été salué aux quatre coins de la planète. Pourtant, en coulisses, le réalisateur George Miller ne semble pas méga ravi de sa situation.

Publicité

En effet, comme le rapporte IndieWire, le cinéaste australien réclame aux studios une part des bénéfices dont il n’a jamais vu la couleur :

"Tout simplement, on nous doit une somme importante pour le travail minutieux et consciencieux que nous menons depuis plus de dix ans, entre l’écriture du scénario et les trois ans de production", a fait savoir le réalisateur de tous les opus de la franchise Mad Max.

Selon Bega District News, le contrat passé entre la Warner et Kennedy Miller Mitchell stipule que la société de George Miller devait recevoir un bonus de 7 millions de dollars si le coût du film ne dépassait pas 157 millions de dollars. Sauf que la Warner clame que l’équipe du film a bien dépassé cette limite – et ne veut donc pas ouvrir son portefeuille.

Publicité

Le réalisateur, qui devait préparer The Wasteland pour 2019 – un prequel centré sur Imperator Furiosa (le personnage joué par Charlize Theron dans le dernier film) –, revoit donc ses plans :

"Nous préférerions faire des films avec Warner Bros. plutôt que nous battre en justice avec eux mais, après avoir essayé pendant plus d’un an, nous sommes incapables de trouver une solution et nous devons maintenant faire intervenir la loi pour résoudre le problème."

La guerre est déclarée.

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 13/11/2017

Pour vous :