Et les gagnants du Nikon Film Festival 2019 sont…

Voici les grands vainqueurs de cette édition dont le thème était le partage.

Après plusieurs mois de compétition, le jury du Nikon Film Festival a tranché. On vous présente donc les grands vainqueurs de cette riche édition 2019, dont le thème était le partage.

Ce jeudi 28 mars, lors de la soirée de clôture au MK2 Bibliothèque, à Paris, Marjane Satrapi (la présidente du jury qui était notamment composé de François Civil, Pio Marmaï ou encore Louane) a récompensé une poignée de passionnés de cinéma qui devaient, en seulement 140 secondes, émouvoir le public tout en se démarquant de leurs concurrents.

Publicité

Au total, le festival a reçu 1 249 courts-métrages. Thriller, western, animation, policier, horreur… Tous les genres étaient représentés. Entre les réalisateurs en herbe et les cinéastes confirmés, les profils des participants étaient variés.

L’heureux lauréat du Grand Prix du jury s’intitule "Partage" et sera diffusé dans des cinémas MK2. En attendant, voici le palmarès complet du festival (qui organisera sa 10e édition l’année prochaine).

Grand Prix du Jury

Partage, de Johann Dionnet et Marc Riso.

Publicité

"Un homme s’installe sur un banc pour manger son sandwich… Il va s’ouvrir au partage."

Prix des médias

Je suis nous, de Noé Depoortere.

Publicité

"Rose et Raymond, ensemble vers l’infini et au-delà !"

Prix de la mise en scène et Prix Canal+

Je suis si loin, de Galieni.

Publicité

"Parfois il y a des choses simples qui ne le sont pas."

Prix de la meilleure photographie

Je suis de trop, de Maxime Baudin.

"Michel se donne du mal pour s’intégrer en société, mais le monde semble contre lui…"

Prix d’interprétation féminine

Charlie Bruneau dans Samedi en quinze, de Yannick Privat.

"Samedi en quinze, c’est pas samedi en huit."

Prix d’interprétation masculine

Victor Steil dans Je suis avec eux, de Matthieu Ponchel et Prïncia Car.

"Tommy veut à tout prix suivre son grand frère qu’il admire tant. Mais jusqu’où ?"

Prix du meilleur son

Virale, de Sophie Jarmouni.

"Une mystérieuse vidéo est massivement partagée sur le Net."

Prix des écoles

Je suis l’Apache, de Léonie Violain.

"Paz, un jeune et timide adolescent, est invité à la fête costumée de sa classe. D’abord hésitant, il décide de s’y rendre pour retrouver Thelma, celle qu’il aime secrètement depuis le collège. Sans déguisement, Paz va devoir affronter l’exclusion de ses camarades."

Prix du public

Je suis la vie, d’Adrien Favre.

"La nature se doit d’être partagée par tous, qu’en est-il réellement ?"

Retrouvez l’intégralité des films qui ont participé au concours sur le site du Nikon Film Festival.

Par Lucille Bion, publié le 29/03/2019

Pour vous :