( © Les films du Losange )

featuredImage

La France n’a jamais autant produit de films éligibles aux Oscars

À quelques semaines des Oscars, le CNC a rappelé le rôle prépondérant de la France dans l'industrie cinématographique.

L'actrice Mélanie Thierry souriant une cigarette à la main, dans le film Marguerite Duras,

(© Les films du Losange)

À quelques mois de la cérémonie des Oscars, le CNC a rappelé dans un article la productivité des acteurs du cinéma français. Cette année, la France coproduit en effet 17 films sur les 87 présélectionnés dans la catégorie du meilleur film étranger.

Il en va de même pour les courts-métrages, d’après Unifrance : sur les 70 films éligibles à l’Oscar 2019 du meilleur court-métrage d’animation, 6 sont des productions venant de l’Hexagone. Ces chiffres records illustrent donc la place prépondérante de la France, toujours plus active, dans l’industrie cinématographique, comme l’explique Frédérique Bredin, la présidente du CNC :

"Ce chiffre illustre le rôle central que jouent les professionnels français dans le cinéma international. La France est au cœur de la création mondiale."

La prochaine cérémonie des Oscars se tiendra dans la nuit du 25 février 2019, à Los Angeles et présentera sa shortlist en janvier. La Douleur d’Emmanuel Finkiel a été choisi pour représenter la France.

Coproductions françaises présélectionnées pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère :  

  • La Belle et la Meute de Kaouther Ben Hania
  • Cold War de Pawel Pawlikowski
  • Compañeros (La noche de 12 años) de Álvaro Brechner
  • Dogman de Matteo Garrone
  • Donbass de Sergei Loznitsa
  • Les Héritières de Marcelo Martinessi
  • I Am Not A Witch de Rungano Nyoni
  • Marlina, la tueuse en quatre actes de Mouly Surya
  • La Mauvaise Réputation de Iram Haq
  • O Grande Circo Místico de Carlos Diegues
  • Les Oiseaux de passage de Cristina Gallego et Ciro Guerra
  • Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares de Radu Jude
  • Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
  • Sunset de László Nemes
  • The Journey de Mohamed Al-Daradji
  • Les Tombeaux sans noms de Rithy Panh
  • Woman at War de Benedikt Erlingsson

Par Lucille Bion, publié le 13/12/2018