AccueilCinéma

France : le redémarrage des salles de cinéma se déroule mieux que prévu

Publié le

par Lucille Bion

Le cinéma semble manquer beaucoup plus aux Français qu'aux Espagnols et aux Allemands.

Les cinémas ont rouvert en France le 22 juin. Depuis, plus de 2 040 établissements et 5 700 écrans sont actifs sur le territoire. Une excellente nouvelle pour les cinéphiles, privés de leur passion pendant près de trois mois.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez que si le box-office fait la tête par rapport à la même période donnée en 2019, le pays s’en sort le mieux comparé à ses collègues européens. Plus concrètement, Variety a publié une enquête ce 29 juin – soit une semaine après la reprise des cinémas en France – illustrant les résultats du box-office français. Explications et bilan.

Le cinéma a manqué aux Français

Malgré l’offre cinématographique assez mince, oscillant entre nouveautés (L’Ombre de Staline, Benni, Nous, les chiens), ressorties brutalement déprogrammées lors du confinement (La Bonne Épouse, Une sirène à Paris, Filles de joie) et classiques, les Français n’ont pas hésité à retourner au cinéma dès le premier jour :

Pendant une semaine, La Bonne Épouse de Martin Provost, avec Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky, sera resté en tête du classement du box-office français.

Une baisse à relativiser

Si cette première journée d’exploitation est considérée comme "un résultat digne d’un mercredi de sortie" et que Le Figaro a annoncé qu’un million de Français était retourné au cinéma, le box-office français affiche pourtant une baisse de 50 % comparé à l’an passé pendant cette même période.

Si cette baisse peut s’expliquer par les réticences du public à s’enfermer dans les salles obscures à la suite de la pandémie du Covid-19, malgré les mesures d’hygiènes mises en place, il faut souligner qu’en juin 2019, l’offre de films était plus intéressante avec notamment Parasite, Palme d’or de l’année, mais aussi des blockbusters comme Men in Black: International, Aladdin et X-Men: Dark Phoenix, la comédie musicale Rocketman et Le Daim de Quentin Dupieux, chouchou des Français.

La France peut également relativiser devant cette baisse de 50 % puisque ses voisins européens sont encore moins bons élèves. Comme l’indique Box-office France, "la réouverture des salles est bien meilleure en France (-50 % par rapport à une semaine habituelle de juin) qu’en Allemagne (-70 % à -90 %) ou en Espagne (-90 % à -95 %)".

Selon Box-office Pro, l’Allemagne avait progressivement rouvert ses salles de cinéma entre mai et juin, avant d’en refermer certaines dès le reconfinement partiel imposé par le gouvernement du 23 au 30 juin dans les communes de Gütersloh et de Warendorf. En Espagne, les salles de cinéma ont pu rouvrir dès le 8 juin à Madrid et Barcelone.

Nolan et Disney à la rescousse

Dans les semaines estivales à venir, nous croisons les doigts pour pouvoir découvrir Tenet, le prochain film de Christopher Nolan désormais daté au 12 août 2020. Initialement prévu pour le 17 juillet 2020, le film a été reporté au 31 juillet et maintenant en août, à cause de la pandémie de coronavirus qui continue de sévir dans le monde entier, et notamment aux États-Unis, où le box-office et les salles sont actuellement condamnés.

Face à cette décision de la Warner, Disney a décidé de jeter le même sort à Mulan, initialement prévu pour le 25 mars puis pour le 22 juillet, et dont le remake en live action sortira finalement le 19 août en France et le 21 août aux États-Unis.

Ces deux longs-métrages très attendus feront forcément le bonheur des salles de cinéma, que l’on verra définitivement pleines à craquer mi-août donc, si tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

À voir aussi sur konbini :