Les 10 films les plus attendus de la rentrée

C'est une rentrée riche en sorties ciné. Pour vous aiguiller, voici la petite sélection de la rédaction. 

films

"Blue Jasmine" de Woody Allen

Comme chaque année, le génial Woody Allen sort son nouveau film. Dans Blue Jasmine, il braque sa caméra sur Cate Blanchett et dévoile un portrait de femme aux accents plus dramatiques que ses dernières réalisations. Présenté en avant première au festival americain de Deauville - pendant lequel Cate Blanchett a été mise à l'honneur, le film a reçu un accueil très favorable.

Synopsis :

Publicité

Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal (Alec Baldwin), un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger (Sally Hawkins) afin de remettre de l’ordre dans sa vie.

En salles le 25 septembre.

Publicité

"Machete Kills" de Robert Rodriguez

Machete Kills marque la sixième apparition au cinéma pour Machete. Dans ce nouveau volet, notre tueur mexicain préféré est de retour, et on découvre une Lady Gaga avec un énorme flingue, Charlie Sheen en président des Etats-Unis et Mel Gibson en méchant. A ce casting viennent s'ajouter Amber Heard, Antonio Banderas, Jessica Alba et Vanessa Hudgens. On retrouve des scènes d'action délirantes et des punchlines à gogo.

Synopsis :

Le président des Etats-Unis confie une mission suicide à Machete (Danny Trejo) : sauver le pays d'un redoutable chef de cartel mexicain, qui menace d'envoyer un missile nucléaire sur le sol américain.

Publicité

Sortie le 2 octobre.

"La vie d'Adèle : Chapitres 1 & 2" d'Abdellatif Kechiche

Palme d'or unanime à Cannes, le sulfureux film d'Abdellatif Kechiche La vie d'Adèle arrive le 9 octobre prochain sur nos écrans. La semaine dernière, le film a été accueilli par une ovation au festival de Toronto, et l'équipe du film s'est montrée très unie malgré les attaques qui ont fusé entre les actrices et le réalisateur ces derniers temps.

Publicité

Dans tous les cas, cette ambiance tendue n'empêche pas les critiques d'encenser le film, et nous d'en attendre avec impatience la sortie.

Synopsis :

À 15 ans, Adèle (Adèle Exarchopoulos) ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma (Léa Seydoux), une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve..

"L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet" de Jean-Pierre Jeunet

Tourné aux Etats-Unis en 3D, le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet signe son grand retour après 4 ans d'absence. Adapté du roman éponyme de Reif Larsen, L’Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet raconte l’odyssée de T.S, 12 ans, un jeune prodige scientifique dont la nouvelle invention vient de recevoir un prix à Washington.

Loin des ambiances parisiennes à la Amélie Poulain, l'atmosphère et l'esthétique du film, avec son héroïsme enfantin, ne sont pas sans rappeler certains films de Tim Burton ou Wes Anderson (notamment Moonrise Kingdom).

Synopsis :

T.S. Spivet (Kyle Catlett), vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents (Helena Bonham Carter et Callum Keith Rennie), sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington.

Sans rien dire à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu'il porte un bien lourd secret… A découvrir dès le 16 octobre.

"Gravity" d'Alfonson Cuarón

Acclamé à la Mostra de Venise et décrit comme "le meilleur film sur l'espace" par James Cameron (Avatar, Titanic), la sortie du nouveau film d'Alfonson Cuaron a de quoi nous donner envie. A en croire les critiques -quasi - unanimes, Gravity est un film osé et une expérience sensorielle inattendue, presque étourdissante. La 3D est pour ce long-métrage parfaitement utilisée. Après avoir écrit, réalisé et visualisé son projet, le réalisateur livre une série magnifique de plans séquences pour ce thriller en apesanteur.

Synopsis :

Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone (Sandra Bullock), brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky (George Clooney) qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers.

Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre...

En salles le 23 octobre.

"Inside Llewyn Davis" des frères Coen

Habitués de la croisette, les frères Coen remportent le Grand Prix au dernier festival de Cannes avec Inside Llewyn Davis, une sorte de biopic sur une semaine dans la vie d'un chanteur folk. Un film aux accents mélancoliques sur l’histoire de la musique, parfois cruel et le plus souvent hilarant, qui a enchanté la critique.

Synopsis :

Llewyn Davis (Oscar Isaac) est à la croisée des chemins. Alors qu'un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu'il se crée lui-même.

Il ne survit que grâce à l'aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n'importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu'à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman, avant de retourner là d'où il vient.

Sortie le 6 novembre.

"Cartel" de Ridley Scott

Après le décevant Prometheus, Ridley Scott est attendu au tournant. Dans Cartel, il nous immerge dans l'univers des trafiquants de drogue. Michael Fassbender incarne un avocat pénal à qui tout réussit, mais qui va s'attirer des problèmes à cause de l'adrénaline et l'argent facile du trafic de drogue. Le thriller s'offre un beau casting : Javier Bardem, Penélope Cruz, une Cameron Diaz tatouée et un Brad Pitt en santiags. Le scénario est signé Cormac McCarthy, auteur de La Route et de No Country for old men.

Synopsis :

Un avocat respecté pense pouvoir mettre le pied dans un trafic de drogue sans être happé, et se retrouve vite à devoir survivre.

En salles le 13 novembre.

"Le casse-tête chinois" de Cedric Klapish

Douze ans après L'Auberge Espagnole et neuf ans après Les Poupées russes, Xavier (Romain Duris), Wendy (Kelly Reilly), Isabelle (Cécile de France), Martine (Audrey Tautou) sont de retour dans ce troisième volet de la saga déjà culte réalisée par Cedric Klapish.

Dans Le casse-tête chinois, nos héros on vieillit, se sont mariés, certains sont parents...les destins se croisent, les choses se compliquent. Un zoom sur des quadras qui peinent à mûrir. Présenté il y a quelques semaines au festival francophone d'Angoulême, le film a déplacé des foules. Je ne sais pas vous, mais nous, on a hâte.

Synopsis :

Tout paraissait si simple avant, mais la vie de Xavier ne cessera de prendre des détours inattendus entre Paris et New-York. Il cherche son chemin dans ce joyeux bordel pour trouver sa place en tant qu’homme et aussi en tant que père. Et qui sait, peut-être est-ce justement la folie de New-York qui permettra à Xavier de résoudre, enfin, le véritable casse-tête chinois qu’est sa vie.

Sortie le 4 décembre.

"Le cinquième pouvoir" de Bill Condon

Inspiré de la vie de Julian Assange le créateur de Wikileaks, Le cinquième pouvoir  a été présenté en ouverture au festival de Toronto et l'interprétation de Benedict Cumberbatch (en Julian Assange) a été saluée par la critique. Le réalisateur Bill Condon arrive à rendre son héros fascinant, même si quelques flottements dans le film ont été pointés du doigt. A voir.

Synopsis :

En rendant publics des documents confidentiels, ils ont fait vaciller les plus grands pouvoirs de la planète. La révélation d’informations ultra-secrètes explosives a mis en lumière un monde jusque-là inconnu. WikiLeaks a changé la donne à jamais. Comment Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, et Daniel Domscheit-Berg, ont-ils pu obtenir ces documents ? Comment est né leur site qui, en quelques mois, a réussi à révéler bien plus de secrets que tous les plus grands médias officiels réunis ?

En salles le 4 décembre.

"Le loup de Wall Street" de Martin Scorsese

Basé sur la vie de Jordan Belfort, un multimillionnaire, génie de la Bourse, au quotidien rempli d'alcool et de prostituées, Le loup de Wall Street, signé Martin Scorsese est prometteur. Leonardo DiCaprio campe le rôle du jeune ambitieux qui entre au bas de l'échelle dans une société d'investissements new-yorkaise. Six ans plus tard, alors âgé de 26 ans, il est à la tête de sa propre société cotée en Bourse.

Un train de vie luxueux, beaucoup d'arrogance et un peu de vice, on le voit jeter des billets de banque à des employés du FBI du haut de son yacht. Dans sa folie, il va jusqu'à crasher son hélicoptère sur sa propre maison. Niveau casting, Leonardo DiCaprio est entouré de Matthew McConaugheyJonah Hill et même notre Jean Dujardin national ! Et - coïncidence ou pas - le film sort le jour de Noël.

Synopsis :

Jordan Belfort, un courtier en bourse de Long Island, refuse de collaborer avec les autorités dans le cadre d’une vaste affaire de corruption à Wall Street.

En salles le 25 décembre.

On vous conseille également :

 

Par Constance Bloch, publié le 13/09/2013

Copié

Pour vous :