( © Facebook )

La fille d’Uma Thurman rejoint le casting monstrueux de Quentin Tarantino

Si Lena Dunham, Austin Butler et Lorenza Izzo suivent le mouv' en rejoignant le casting de Once Upon a Time in Hollywood, Quentin Tarantino a aussi convié la fille de sa muse Uma Thurman sur son plateau. Une nouvelle surprenante, étant donné leurs derniers échanges, très médiatisés.

© Facebook

Maya Hawke, la chère tête blonde d’Uma Thurman, va poursuivre sa carrière aux côtés des plus grandes vedettes, sous la houlette de Quentin Tarantino. Deadline a en effet annoncé que Lena Dunham (la créatrice de Girls), Austin Butler (chanteur, musicien et acteur, notamment aperçu dans la série The Carrie Diaries) et Lorenza Izzo (comédienne révélée dans les films d’Eli Roth, son ex) allaient donner la réplique à Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Margot Robbie, Luke Perry, Dakota Fanning, Al Pacino, Emile Hirsch, Tim Roth, ou encore Keith Jefferson, pour ne citer qu’une partie du casting monstrueux de Once Upon a Time in Hollywood.

Publicité

La jeune actrice, fille d’Uma Thurman et d’Ethan Hawke, que l’on découvrira aussi dans la saison 3 de Stranger Things, semble bien décidée à poursuivre la même carrière que sa mère, trois fois tête d’affiche d’un film de Quentin Tarantino. Après avoir commencé par le rôle de Mia dans Pulp Fiction, la muse du cinéaste a enfilé le costume de Kill Bill dans deux films, avant de jeter l’éponge.

En effet, de récentes révélations ont mis en lumière la relation tendue entre le réalisateur et l’actrice. Alors que l’affaire Weinstein secouait Hollywood, Uma Thurman a révélé avoir elle aussi été agressée par le producteur, 25 ans plus tôt en Angleterre. Aujourd’hui, Harvey Weinstein risque jusqu’à 25 ans de prison.

Une relation de confiance anéantie

Publicité

En témoignant contre le prédateur sexuel, l’actrice a fait d’une pierre deux coups en dénonçant également le comportement sadique de Quentin Tarantino sur le tournage des deux Kill Bill. Outre les humiliations que l’actrice aurait subies sur le tournage (crachats, étranglements, etc.) dans le cadre de son rôle, elle a rendu public son accident de voiture lors du tournage de Kill Bill Vol. 2. en 2003, qui a soigneusement été dissimulé par l’équipe de tournage pour qu’elle ne porte pas plainte.

Le cinéaste l’aurait ainsi obligée à conduire une voiture en état défectueux, à 60 km/h sur une route de sable. En pleine action, et malgré ses inquiétudes, l’actrice a heurté un palmier de plein fouet. Gravement blessée, elle se considère aujourd’hui chanceuse de pouvoir continuer à travailler.

i post this clip to memorialize it’s full exposure in the nyt by Maureen Dowd. the circumstances of this event were negligent to the point of criminality. i do not believe though with malicious intent. Quentin Tarantino, was deeply regretful and remains remorseful about this sorry event, and gave me the footage years later so i could expose it and let it see the light of day, regardless of it most likely being an event for which justice will never be possible. he also did so with full knowledge it could cause him personal harm, and i am proud of him for doing the right thing and for his courage. THE COVER UP after the fact is UNFORGIVABLE. for this i hold Lawrence Bender, E. Bennett Walsh, and the notorious Harvey Weinstein solely responsible. they lied, destroyed evidence, and continue to lie about the permanent harm they caused and then chose to suppress. the cover up did have malicious intent, and shame on these three for all eternity. CAA never sent anyone to Mexico. i hope they look after other clients more respectfully if they in fact want to do the job for which they take money with any decency.

Une publication partagée par Uma Thurman (@ithurman) le

Publicité

Suite à ces divulgations, le réalisateur, qui aurait refusé d’engager une doublure pour la cascade, a tenu à vider son sac pour clarifier et atténuer le scandale. Ce dernier a expliqué qu’il ignorait tout de cette histoire et a aidé l’actrice à retrouver cette séquence vidéo poignante.

Si l’actrice a tenu à souligner le courage du réalisateur et le remercie d’avoir choisi d’assumer sa responsabilité, en dépit des éventuelles conséquences, elle a affirmé qu’un lien de confiance s’était néanmoins brisé.

Agressée par Harvey Weinstein et malmenée sur le tournage, Uma Thurman semble encore ressentir de l’amertume envers Quentin Tarantino. Il est donc assez étrange d’apprendre aujourd’hui la venue de Maya Hawke, âgée de 20 ans, sur le tournage du réalisateur. À moins que ce ne soit une manière de hisser le drapeau blanc, maintenant que le producteur abusif a été écarté.

Publicité

Interrogée récemment par Entertainment Weekly, Uma Thurman a déclaré qu’elle était éventuellement prête à retravailler avec le réalisateur d’Inglorious Bastards, s’il lui écrivait "un beau rôle".

Par Lucille Bion, publié le 23/08/2018

Pour vous :