AccueilCinéma

La fille de Bruce Lee répond à Tarantino et défend son père dans une lettre coup-de-poing

Publié le

par Samuel Delwasse

"J’en ai vraiment marre des hommes blancs d’Hollywood qui essaient de me dire qui était Bruce Lee."

En 2019, à l’occasion de la sortie du film de Tarantino Once Upon a Time… in Hollywood, Shannon Lee s’était exprimée sur la manière injuste dont, de son point de vue, son père y avait été représenté. Cela a suscité de nombreuses réactions, notamment celle de Tarantino, qui a maintenu qu’il pensait que "Bruce Lee était un type plutôt arrogant", et que "la manière dont il s’exprimait, [il] ne [l’a] pas inventée". L’histoire en était restée là.

Des suites, deux ans plus tard

À l’occasion de la promotion de la nouvelle version de son film, Tarantino était invité sur le podcast de Joe Rogan sur Spotify. Émission où il a été questionné sur les critiques qu’il a reçues de Shannon Lee sur la représentation de son père, et il a totalement entendu son agacement : "Je peux comprendre que sa fille ait un problème avec ça – c’est son putain de père, je comprends."

La semaine dernière, Shannon Lee a pu s’exprimer grâce à une tribune que lui a accordée The Hollywood Reporter, dans laquelle elle a réglé ses comptes. "Pourquoi est-ce que Quentin Tarantino parle comme s’il connaissait Bruce Lee et le détestait ? Ça semble bizarre étant donné qu’il ne l’a jamais rencontré, non ?" Elle a rappelé "l’inexactitude et l’inutilité" des caricatures faites par le réalisateur américain à l’égard de son père.

Enfin, Shannon Lee a insisté plus généralement sur la place de son père dans le milieu hollywoodien, sur la difficulté pour un acteur asiatique de s’imposer comme il l’a fait dans un milieu de Blancs :

"J’en ai vraiment marre des hommes blancs d’Hollywood qui essaient de me dire qui était Bruce Lee. Ils n’ont aucune idée et ne peuvent pas comprendre ce qu’il fallait faire pour trouver du travail à Hollywood dans les années 1960 et 1970 en tant que Chinois avec un accent, ou pour essayer d’exprimer une opinion sur un plateau en tant qu’étranger perçu comme une personne de couleur."

Ce qu’ils prenaient pour de l’arrogance, Shannon affirme que c’était de la passion, qu’il vivait pour les arts martiaux. La fille de Bruce Lee a ainsi rappelé l’importance, parfois sous-estimée, des prouesses artistiques réalisées par son père durant sa carrière. Avant d’adresser un dernier message à Quentin Tarantino :

"M. Tarantino, vous n’êtes pas obligé d’aimer Bruce Lee. Je me fiche vraiment de savoir si vous l’aimez ou non. Vous avez fait votre film et maintenant, clairement, vous faites la promotion d’un livre. Mais dans l’intérêt du respect des autres cultures et des expériences que vous ne comprenez peut-être pas, je vous encourage à ne plus faire de commentaires sur Bruce Lee et à reconsidérer l’impact de vos paroles dans un monde qui n’a pas besoin de plus de conflits et de moins de héros culturels."

À voir aussi sur konbini :