AccueilCinéma

Vidéo : à Cannes, le surprenant tacle de Laurent Lafitte à Woody Allen

Publié le

par Charles Carrot

Maître de cérémonie de la 69e édition du Festival de Cannes, l'humoriste Laurent Lafitte s'est autorisé une pique courageuse évoquant le passé douteux du réalisateur américain.

Quelques minutes à peine après le début de la cérémonie d'ouverture du festival, son maître de cérémonie Laurent Lafitte s'est permis un tacle remarqué à Woody Allen : "Ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe alors que vous n'êtes même pas condamné aux États-Unis." Quelques rires dans la salle, malaise du côté du cinéaste américain.

La blague est à voir à 3'30 dans le replay de Canal+ ci-dessous, et si tout ne fonctionne pas dans le style de présentation de Lafitte, on ne peut pas lui reprocher de manquer de culot.

Comme Slate ne manque pas de le relever, il a même été encensé par certains journalistes américains :

"Encore une fois, un humoriste fait le job quand les journalistes ne le font pas." – Ariane Lange de BuzzFeed

"Je n'avais jamais entendu parler de Laurent Lafitte mais c'est mon nouveau chouchou après avoir insulté Woody Allen en sa présence." – Andrew Husband du site UPROXX

Woody Allen accusé de viol depuis 1993

Il s'agit en effet d'un référence indirecte au passé de Woody Allen : le réalisateur de 80 ans est accusé d'avoir agressé sexuellement sa fille Dylan Farrow en 1993. Et contrairement à Roman Polanski, également visé par la blague (et poursuivi pour avoir abusé d'une mineure en 1977), il n'a jamais été très embêté par la justice ou les médias au sujet de ces accusations. Woody Allen tourne toujours aux États-Unis s'il le souhaite, avec les plus grandes stars du moment, et sa réputation est quasiment intacte.

Ces accusations sont pourtant assez sérieuses pour que son propre fils Ronan Farrow publie hier, jour de l'ouverture de la cérémonie et à quelques heures de la projection de Café Society, le nouveau film de Woody Allen, une tribune dans le Hollywood Reporter intitulée "Mon père, Woody Allen, et le danger des questions non posées".

Dans son texte, le jeune homme de 28 ans n'hésite pas à faire des parallèles entre Woody Allen et... Bill Cosby, également protégé selon lui par la presse avant qu'il ne devienne totalement impossible d'ignorer les viols qu'il avait commis. Ronan Farrow rappelle comment la tribune de sa sœur racontant son agression a été rapidement oubliée après sa publication discrète sur un blog du New York Times en 2014.

Et s'agace du silence continu sur cet affaire :

"Ce soir, le Festival de Cannes s'ouvre avec une nouveau film de Woody Allen [...]. Il aura ses stars à ses côtés – Kristen Stewart, Blake Lively, Steve Carrell, Jesse Eisenberg. Elles peuvent être assurées que la presse ne posera pas les questions difficiles. Ce n'est pas le moment, ce n'est pas l'endroit, ça n'a juste jamais été fait."

L'avis de Kristen Stewart sur la question

Tête d'affiche de Café Society, qui ouvrait donc le festival hier soir, Kristen Stewart est bien au courant des accusations de viol qui planent sur Woody Allen. Elle explique dans une récente interview à Variety qu'elle a hésité avant de tourner pour le réalisateur, et qu'elle en a discuté avec l'autre star du film, Jesse Eisenberg :

"Je lui ai dit : 'Qu'est-ce que tu en penses ?' On ne connaît aucune des personnes impliquées [...]. Si on était persécutés pour toutes les choses fausses qui se disent sur nous, nos vies seraient finies. Le fait de faire ce film était vraiment extérieur à tout cela."

Clairement, il n'y avait que Laurent pour faire une blague là-dessus.

Update de 14h42 avec la réponse de Woody Allen :

Woody Allen a profité d'un déjeuner avec des journalistes à Cannes ce jeudi 12 mai pour répondre aux questions de Variety au sujet de la blague de Laurent Lafitte lors de la cérémonie d'ouverture. Il joue ainsi la carte de la liberté d'expression  :

"Je suis contre toute forme de jugement ou de censure sur les blagues. Étant moi-même un comique, je pense que les humoristes devraient être libre de faire toutes les blagues qu'ils veulent."

Interrogé sur sa réaction précise à la pique de Lafitte, il ajoute :

"Il en faudrait beaucoup pour m'offenser. Ce qui m'a le plus gêné hier soir, c'est la durée de la cérémonie."

Allen précise également qu'il n'a pas lu la tribune de son fils Ronan Farrow publiée hier.

Dans un autre registre, l'actrice Emmanuelle Seigner - épouse de Roman Polanski - n'a pas hésité en revanche à manifester son désaccord avec l'humour de Laurent Lafitte, qu'elle traite de "gros blaireau" sur son compte Instagram.

Capture d'écran du compte Instagram d'Emmanuelle Seignier le 12 mai 2016 à 15h.

À voir aussi sur konbini :