2017, Cannes. (Photo by Tony Barson/FilmMagic)

featuredImage

Les femmes, grandes absentes du Festival de Cannes

L'association 5050x2020 met en lumière le manque de parité dans le cinéma et plus spécifiquement au Festival de Cannes.

Une étude de 5050x2020, le collectif paritaire du cinéma créé pour instaurer une meilleure égalité entre les hommes et les femmes dans l’industrie et soutenu par 300 personnalités du cinéma questionne la parité au Festival de Cannes.

Même si la tendance commence à s’inverser ces dernières années, on sait que le milieu du cinéma reste très masculin et les chiffres sont alarmants. Depuis 1946, seuls 82 films sont l’œuvre de réalisatrices sur 1 727 films présentés en compétition. À ce jour, Jane Campion est la seule cinéaste à avoir été distinguée d’une Palme d’or pour La Leçon de piano en 1993.

L’an passé, juste après le scandale Weinstein, 82 femmes avaient organisé une marche sur le tapis rouge pour appeler à la parité et à l’égalité salariale.

À la Mostra et à Berlin, le nombre de films programmés de réalisatrices est un peu supérieur en comparaison de ceux programmés au Festival de Cannes où les réalisatrices représentent moins de 20 % de la sélection. À la dernière édition du festival de Venise, Jacques Audiard a marqué les esprits en dénonçant le manque de parité de la Mostra. Il présentait alors les Frères Sisters et sur les 21 films en compétition, il n’était face qu’à une seule cinéaste, Jennifer Kent :

"Ça fait vingt-cinq ans que mes films sont dans les festivals, je n’ai pas vu de femmes à la tête des festivals. J’ai envoyé des courriers à mes confrères de la sélection et j’ai senti qu’il n’y avait pas un écho formidable. Ne nous posons pas la question du sexe des films, posons-nous la question de savoir si les festivals ont un sexe, si les dirigeants des festivals ont un sexe. Ça, c’est une question simple et la réponse est oui. Je pense qu’il y a un problème là, et un autre problème, c’est que depuis vingt-cinq ans, j’ai souvent vu les mêmes têtes, les mêmes hommes à des postes différents, mais toujours là."

L’étude de 5050x2020 souligne aussi le nombre bien plus important d’hommes dans les directions des festivals. Le plus connu et sûrement parce qu’il est en place depuis 17 ans à la tête du Festival de Cannes est Thierry Frémaux, délégué artistique et délégué général. On peut aussi citer Dieter Kosslick qui est à la tête de la Berlinale depuis 17 ans également.

Si l’an passé, la présidente du jury était Cate Blanchett, cette année le festival s’offre la présence d’Alejandro González Iñárritu qui dévoilera bientôt qui seront ses collaborateurs. La 73e édition du Festival de Cannes se tiendra du 14 au 25 mai 2019. Espérons qu’on atteigne des chiffres plus concluants cette année.

Pour terminer, voici un Speech d’Audrey Clinet, la fondatrice d’Eroïn Production qui parle des problèmes de parité dans l’industrie :

Par Lucille Bion, publié le 15/04/2019