États-Unis : cet homme a décidé de se confiner... dans un parc Disney

C'est probablement la meilleure idée pour un confinement dans l'imaginaire.

Il y a ceux qui sont coincés entre quatre murs sans balcon et il y a les autres, plus audacieux, qui n’hésitent pas à investir des lieux atypiques et abandonnés. Richard McGuire, un Américain de 42 ans, aurait installé ses bagages et fabriqué son camping pour se créer son petit espace sur les îles Discovery de Disney World, histoire de vivre sa meilleure vie en confinement. L’endroit, abandonné depuis 1999, fait un peu plus de quatre hectares et est situé près d’Orlando, en Floride, aux États-Unis.

Mais la police a rapidement mis fin à son petit délire, rapporte NBC Miami. Arrêté le jeudi 30 avril pour délit d’intrusion, il aurait débarqué sur l’île de Disney deux ou trois jours plus tôt, expliquant aux autorités qu’il recherchait "son paradis tropical".

Publicité

Malgré les nombreuses pancartes indiquant que le territoire appartient à l’empire Disney, Richard McGuire a maintenu qu’il ne savait pas que cette île était une propriété privée et assure n’avoir voulu y siéger qu’une semaine. Il a également affirmé ne pas avoir entendu les nombreux avertissements sonores des agents de sécurité qui ont tenté de l’arrêter lorsqu'il était en train de dormir dans un des immeubles du Parc. 

© Capture d’écran Google Map

L’île Discovery de Disney World, désormais abandonnée, était un parc zoologique de 4 hectares où les touristes pouvaient observer des oiseaux dressés, des tortues géantes, des cygnes et des flamants roses mais aussi des décors de pirates pour faire ressembler l’île au film L’Ile aux pirates de Byron Haskin. Depuis 1999, cette attraction pensée comme un havre de paix, est fermée au public.

Publicité

Le célèbre parc Disney World de Floride est fermé depuis le 15 mars à cause de l’épidémie du Covid-19. Les autorités vont donc devoir s’intéresser de plus près à Richard McGuire et tenter de comprendre comment ce dernier s’est rendu sur cette île isolée. 

Voici une vidéo de l’île Discorvery et plus bas, une ancienne carte qui répertoriait l’ensemble des activités : 

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 04/05/2020