CANNES, FRANCE – MAY 12: Filmmakers clap after Jury head Cate Blanchett with other filmmakers read a statement on the steps of the red carpet in protest of the lack of female filmmakers honored throughout the history of the festival at the screening of « Girls Of The Sun (Les Filles Du Soleil) » during the 71st annual Cannes Film Festival at the Palais des Festivals on May 12, 2018 in Cannes, France. Only 82 films in competition in the official selection have been directed by women since the inception of the Cannes Film Festival whereas 1,645 films in the past 71 years have been directed by men. (Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images)

L’État a un plan pour instaurer la parité dans le cinéma

De nouvelles mesures ont été évoquées aujourd’hui par Françoise Nyssen pour diversifier l’industrie du cinéma et placer les femmes aux mêmes niveaux que les hommes.

© Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images

Ce jeudi 20 septembre, Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a fait savoir sa volonté de transformer le système du cinéma. Un an après le scandale Weinstein, le producteur déchu d’Hollywood, tristement célèbre pour ses affaires de viols et de harcèlement sexuel, la ministre a décidé de faire bouger les choses, explique-t-elle à l’AFP :

Publicité

"Je crois aux incitations financières. Quand les choses ne changent pas d’elles-mêmes, ou trop lentement, c’est à nous de les faire changer."

Françoise Nyssen veut que la France devienne un exemple en matière de parité. Après l’émergence du collectif 50/50 pour lutter contre les inégalités d’ici 2020, la ministre a annoncé la mise en place en 2019 d’un bonus de 15 % dans les subventions pour les films qui exposent sur le même plan les femmes et les hommes. Cette nouvelle mesure sera aussi effective pour les postes clés dans la conception du film. Cette récompense financière sera attribuée à chaque film qui aura obtenu au moins 4 points.

Un barème de points

Pour juger si un film est paritaire ou non, Françoise Nyssen a expliqué qu’elle instaurerait un système de points, avec un barème. Selon Libération, un point sera distribué au film si les huit postes principaux respectent la parité. D’autres mesures ont également été évoquées : renforcer la représentation des femmes dans la liste des films proposés dans les dispositifs à destination des plus jeunes, faire venir plus d’intervenantes dans les classes ou encore genrer les études du CNC pour mieux informer sur la place des femmes.

Publicité

Il faut dire que les chiffres sont alarmants : aux États-Unis, seuls 31,8 % des personnages de films étaient des femmes en 2017, explique Courrier International. Parmi ces personnages féminins, 28,4 % des actrices apparaissent à l’écran en tenue sexy, et 25,4 % en situation de nudité. Mais ça, c’est une autre histoire.

Pourtant, en dix ans, la part de femmes ayant réalisé des films progresse de 20,8 % en 2008 à 27,0 % en 2017. La part des premiers films réalisés par des femmes progresse, elle aussi, de 27,0 % en 2008 à 37,5 % en 2017, illustrant l’arrivée d’une nouvelle génération de réalisatrices.

Par Lucille Bion, publié le 20/09/2018

Pour vous :