AccueilCinéma

En un an, le nombre d’abonnés à Disney+ a littéralement doublé

Publié le

par Arthur Cios

Une évolution qui peut malheureusement s’expliquer en partie par les sorties de gros films directement sur la plateforme.

La guerre du streaming n’en est qu’à ses débuts, on le sait. Mais les trois leaders se tirent bien la bourre, avec un nombre exponentiellement croissant d’abonnés. La faute à une crise sanitaire et des confinements qui ont forcé les gens à rester chez eux, et donc à succomber aux offres des plateformes pour regarder tranquillement des films et séries.

Mais un des derniers à être entrés dans la course n’est déjà pas loin de la pole position. Disney+, lancé en novembre 2019 (!), a déjà, un peu plus d’un an et demi après son lancement, 116 millions d’abonnés selon Deadline. Or, sachant qu’en août dernier, on apprenait que la plateforme venait de dépasser les 60 millions, cela veut dire que ce chiffre a pratiquement doublé en un an.

Une évolution qui semble énorme, et qu’il faut relativiser. En mars dernier, Disney+ dépassait les 100 millions d’abonnés. + 40 millions d’abonnés en sept mois, puis 16 millions en cinq mois. On voit donc que la courbe monte de moins en moins – ce qui est logique –, et qu’un plateau risque d’être atteint dans les prochains mois. Pendant ce temps, Netflix peut toujours se targuer d’avoir 209 millions de comptes.

Une chose est sûre : la stratégie de sortir les films en exclusivité sur la plateforme, ou en même temps que leur sortie en salles, semble fonctionner côté chiffres. Malheureusement, car celle-ci a aussi fait beaucoup de mal aux exploitants et à leurs cinémas, qui se retrouvent amputés d’une partie du public.

Pas sûr néanmoins que cela puisse durer encore longtemps, vu comment les employés de chez Pixar ont exprimé leur mécontentement lors de la sortie directement sur la plateforme de Luca, et surtout au vu de la plainte déposée par Scarlett Johansson. Cette dernière s’estime lésée car son contrat stipulait que Black Widow sortirait uniquement en salles, ce qui ne fut pas le cas.

À lire également : Pourquoi Scarlett Johansson traîne en justice Disney

Une erreur de Disney, qui semble avoir appris la leçon, puisque Shang-Chi, le prochain film Marvel, sortira uniquement en salles. Reste à voir si les chiffres vont suivre.

À voir aussi sur konbini :