AccueilCinéma

On en sait plus sur les nombreuses scènes coupées de Suicide Squad

Publié le

par Charles Carrot

Tant de scènes ont été coupées au montage qu'en ne comptant que celles du Joker, Jared Leto estime qu'il y a assez pour faire un film entier.

La version finale de <em>Suicide Squad </em>contient étonnamment peu de scènes avec le Joker, au regard de la manière dont celui-ci a été mis en avant par la campagne marketing. (© Warner Bros).

En regardant Suicide Squad, on pense forcément au film que cela aurait pu être plutôt qu'au véritable résultat obtenu par David Ayer et son équipe au fil du travail de postproduction. Entre les extraits uniquement vus dans les bande-annonces et les transitions étranges au sein du long métrage, tout indique une profusion de scènes coupées. Ainsi, rapporte Collider, un utilisateur de Reddit a recensé toutes les coupes supposément effectuées dans le film. Celles-ci sont à prendre avec des pincettes, mais honnêtement, elles semblent plutôt crédibles. Les voici donc, avec traduction par nos soins.

[GIGANTESQUES SPOILERS CI-DESSOUS, évidemment] :

  • Dans les premières versions du film, l'introduction était centrée sur l'expédition archéologique de June Moone et sa possession par l'Enchanteresse [la version "roman" du scénario commence également ainsi, ndlr] ; le tournage additionnel aurait repoussé la scène plus loin au profit d'une intro avec flash-back centrée sur Deadshot ;
  • Scène coupée : Deadshot dans sa cellule, regardant la pluie tomber en pensant à sa fille ;
  • El Diablo observant la flamme d'une allumette avant de l'éteindre en raison de son souhait de ne plus jouer avec le feu (...littéralement) ;
  • El Diablo escorté vers un centre d'entraînement en étant placé dans un tube rempli d'eau, puis jeté brusquement sur le sol par ses geôliers ;
  • Bien avant la sortie du film, des interview évoquaient apparemment le racisme et le sexisme latent de Captain Boomerang. Cela apparaît une dans le montage final, le temps d'une scène ou deux. D'autres exemples auraient été retirés, visant principalement envers Katana ;
  • L'histoire de Killer Croc aurait visiblement dû être plus fouillée, avec des scènes montrant qu'il a vécu sa vie entière comme un paria à cause de son apparence, avant de se convaincre de sa beauté bien à lui [évoquée sur le ton de la blague dans la scène du bar, dans film actuel]. On aurait appris qu'il aurait croisé Batman alors qu'il travaillait pour un caïd de Gotham qu'il espérait secrètement remplacer un jour. Et davantage de scènes devaient le montrer en train de construire des sculptures en matériaux de récupération ;
  • Un autre scène de Killer Croc devait le montrer malade en hélicoptère, vomir des morceaux de chèvre à moitié digérés et les ingérer de nouveau, dégoûtant les Navy Seals alentour ;
  • Une des premières coupes aurait été une référence au passé de violeur en série de Slipknot, histoire de le montrer vraiment comme un bad guy méritant son destin tragique dans le film ;
  • Il y aurait eu davantage de scènes autour de la romance entre Rick Flag et June Moone (Cara Delevingne), notamment un passage où Rick lit les dossiers de la Suicide Squad juste après les avoir obtenus auprès de Waller. Il y aurait aussi eu une scène de rencard entre Rick Flag et June Moone ;
  • On aurait pu voir une version longue de la scène montrant le Joker interrogeant le capitaine Griggs (avec la phrase "I can’t wait to show you my toys"/"J'ai hâte de te montrer tous mes jouets", entendue dans de nombreux trailers) ;
  • Une scène montrait apparemment le Joker et ses hommes s'échapper en voiture d'un restaurant qu'ils venaient de braquer. Comme dans un jeu entre concurrents, Harley Quinn débarquait alors sur une moto pour leur bloquer le passage, agaçant le Joker qui se frappe la tête contre la vitre pour montrer sa frustration. Le Joker et Harley se disputent, et Harley finit par pointer un pistolet sur le front du Joker, avant que celui-ci ne l'amadoue et retourne l'arme contre elle. Il l'amadoue encore et ils s'embrassent ;
  • Une version plus longue de la scène avec Harley et le Joker dans les cuves de produits chimiques, avec davantage de répliques pour celui-ci ;
  • Une version plus longue de la course-poursuite Batmobile VS Joker et Harley, avec davantage d'interaction entre ces derniers ;
  • Une version plus longue de la scène montrant le Joker braquer la fabrique de nanobombes pour pouvoir retirer celle qui se trouve dans le cou de Harley ;
  • Davantage d'interaction entre Harley et Boomerang, montrant la première détester le second tout en se montrant sympathique avec tous les autres membres de l'escouade ;
  • Une version longue de la scène du bar avec Harley qui prend les commandes de tout le monde. Deadshot réclame alors un shot, Katana du whisky, Croc et Boomerang une bière. Harley demande ensuite à Diablo ce qu'il veut : il s'en tient à l'eau et elle déclare que c'est probablement "une bonne idée". Dans le film la scène est raccourcie pour en venir plus rapidement aux répliques de Deadshot ;
  • Plusieurs scènes auraient été remaniées pour rendre le Joker plus "gentil" avec Harley. Par exemple, tout juste sauvée par le Joker, Harley se dispute avec lui ce qui l'amène à la pousser hors de l'hélicoptère afin de s'en débarrasser. Dans le montage final, il la pousse pour la sauver quand l'hélicoptère va s'écraser ;
  • Le Joker aurait pu faire une apparition lors du combat final, avec le visage à moitié brûlé, se disputant avec la Suicide Squad. Il aurait demandé à Harley de s'échapper avec lui, avant qu'elle refuse pour rester aider les autres, et qu'il disparaisse en jetant une grenade derrière lui.

Jared Leto confirme avoir tourné beaucoup de scènes

Non confirmée, cette liste de scènes coupées rejoint assez bien les déclarations de Jared Leto, interviewé ci-dessus par la station BBC Radio 5. L'acteur à la douce voix (écoutez donc, son ton est surprenant de quiétude) confirme avoir tourné probablement assez de scènes pour "monter un film sur le Joker", qu'on aurait été bien curieux de voir :

"Je pense que j'ai tellement donné dans ce rôle, dans chaque scène, que les coupes [concernant mon personnage] étaient sûrement vouées à filtrer toute la folie furieuse ainsi dégagée. J'en ai tellement fait parce que je voulais leur donner des options, et je pense qu'il y a probablement assez pour monter un film entier sur le Joker. Si je venais à mourir demain, peut-être que le studio sortirait mes scènes coupées."

Jared Leto estime également que le film aurait dû être R-Rated (interdit au moins de 17 ans aux États-Unis, comme Deadpool) au lieu du PG-13 dont il se contente :

"J'ai toujours souhaité que le film soit R-Rated [...]. Si un film dans ce style devait être R-Rated, c'était bien celui sur les grands méchants."

Il a probablement raison sur ce point et qui sait, peut-être qu'un montage différent de Suicide Squad sera disponible un jour, quand bien même son réalisateur David Ayer considère actuellement qu'il s'agit déjà d'une version définitive.

À voir aussi sur konbini :