AccueilCinéma

En images : les attractions du parc Ghibli vont être folles

Publié le

par Lucille Bion

On sait enfin à quoi elles vont ressembler.

Magasins de souvenirs, recréation de décors, immeubles immenses : l’année dernière, le studio Ghibli a commencé à dévoiler les premières images de son parc d’attractions, censé ouvrir ses portes en 2022. Pour teaser cette ouverture très attendue, de nouvelles images des attractions ont été dévoilées.

Sur les photos, on peut découvrir une réplique exacte du Château ambulant ainsi que le village de Princesse Mononoké. Spacieux et verdoyant, ce parc est divisé en cinq quartiers reprenant les films phares du studio : "Witch Valley", "Princesse Mononoke’s Village", "Ghibli’s Giant Warehouse", "Dondoko Forest" et "Springtime of Life Hill". En 2015, une réplique de la maison de Satsuki et Mei avait déjà été construite au sein d’Expo Park d’Aichi, à Nagoya. Ces nouvelles dispositions somptueuses semblent avoir des objectifs bien plus élevés, en termes de design et de divertissement.

Immersion en pleine nature

Financé par le studio et la préfecture d’Aichi, où est implanté le parc, le lieu accordera une attention toute particulière au respect de la nature, le but étant d’intégrer au mieux ce complexe de loisirs dans l’environnement. Une manière de proposer au public une immersion dans la nature et l’univers onirique d’Hayao Miyazaki.

La construction du parc a commencé en 2019, avec un budget de 31 milliards de yens (263 millions d’euros) avant l’ajout de 3 milliards de yens (25 millions d’euros) pour la conception et la planification, précise Chunichi Shinbun.

Le complexe de près de 200 hectares s’apprête à recevoir un million de visiteurs la première année, puis 1,8 million l’année suivante, une fois que toutes les attractions seront ouvertes. Films, pop-up stores, produits dérivés, musée et maintenant parc d’attractions… la maison symbolisée par Totoro a décidément plus d’un tour dans son sac pour assurer son économie et nous faire rêver.

À voir aussi sur konbini :