AccueilCinéma

En hommage à Chadwick Boseman, Black Panther va être diffusé à la télé

Publié le

par Lucille Bion

Pour la toute première fois en clair à la télévision française.

Le décès de Chadwick Boseman ce vendredi 28 août a engendré de nombreux hommages, décidant les cinémas et la télévision à rediffuser ses films. Aux États-Unis, Warner va ressortir 42, le biopic dans lequel il incarne Jackie Robinson, légende du base-ball et premier Afro-Américain à évoluer dans les Ligues majeures, où il a joué pour les Dodgers de Brooklyn. Sorti en 2013, le film a rapporté 97 millions de dollars au box-office mondial.

De notre côté de l’Atlantique, TF1 a décidé de diffuser Black Panther, film phare porté par le regretté Chadwick Boseman. Les Français pourront donc (re)découvrir les aventures du roi T’Challa à la télévision le dimanche 20 septembre à 21 h 05.

Le film de Ryan Coogler a profondément marqué l’année 2018, lors de sa sortie. Véritable événement cinématographique, Black Panther était (et reste) la première adaptation des aventures du premier super-héros noir créé par Marvel en 1966. Chadwick Boseman, dans le rôle-titre, donnait la réplique à Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya et Michael B. Jordan.

Nommé pour l’Oscar du meilleur film – une première pour l’adaptation d’un comics – et encensé par la critique, Black Panther a généré 1,3 milliard de dollars au box-office international et a bénéficié de budgets de production et de promotion faramineux.

Devant ce succès, le film avait été célébré aux États-Unis comme un moment culturel important pour avoir renversé les stéréotypes, entre un féminisme affirmé et la prospérité d’un pays, le Wakanda, qui accueille des réfugiés et utilise sa technologie ultra-développée au profit de nations plus pauvres. Le signe et l’expression "Wakanda forever" sont également entrés dans la Bible de la pop culture, comme une marque de ralliement à la communauté afro-américaine.

Lors de la sortie du film, le magazine Time avait d’ailleurs consacré sa une à Chadwick Boseman, avec la mention "A hero rises", tout en soulignant que Black Panther est "le blockbuster le plus magnifiquement noir que Hollywood a jamais produit".

À voir aussi sur konbini :